Maman solo : mes 9 astuces pour garder le sourire

a-smile-1277558_960_720

Parfois la fatigue physique ou mentale, la désobéissance persistante des enfants, la to-do list de maman perfectionniste interminable, les critiques et la mauvaise foi de l’ex, le jugement de la famille et de ceux qui nous connaissent à peine, les imprévus de la journée nous poussent à bout. Nous nous sentons démotivées, prêtes à laisser tout tomber, perdues dans la montagne de tâches, de contraintes et de responsabilités. Avec souvent un grand sentiment de solitude.

Afin d’éviter d’en arriver à une totale déprime, voici mes trucs et astuces pour ne pas flancher et garder le sourire :

  1. Un peu partout dans l’appartement, j’égaie les pièces de photos de moments heureux où mes enfants affichent rires et sourires. Ca permet de se rappeler que malgré les moments difficiles, c’est une chance d’avoir des enfants souriants et en bonne santé. Et soit les voir sourire te fera sourire, soit le souvenir relié à ces images te mettra du baume au cœur. C’est une astuce simple mais tellement efficace. Pour qu’elle soit puissante, il est bon de privilégier les photos de sourires. Si tu n’en a pas, fais-en. Le sourire, même en photo, est contagieux. J’en mets même sur le frigo. En fond d’écran de mon mobile. Dans la même veine, je mets aussi des cartes postales de jolies choses : fleurs, nature, portrait…Et ça me fait du bien de voir du beau. Foi de maman !

  1. Je collectionne les citations inspirantes et positives. Celles qui donnent de l’espoir, du courage. Celles qui font rêver. Celles qui font rire ou sourire. Et aussi réfléchir. C’est pour ça que j’en partage beaucoup sur ma page facebook, j’adore les lire et les faire découvrir. Elles apportent une dose gratuite de bonne humeur à toutes mes journées

  1. Souvent quand quelque chose ne se passe pas comme prévu, on focalise dessus et on ne voit que ça. Résultat, ça nous mine le moral et on ne voit plus rien d’autre. Et c’est là qu’il est important de prendre du recul, beaucoup de recul. Faire la part des choses. Prendre une feuille blanche et y lister tout ce que tu as accompli depuis la séparation. Prend un crayon et note toutes tes petites et grandes victoires, tout ce que tu as réussi. Voici quelques exemples pour t’aider :

    1. J’ai réussi à trouver un nouveau travail et/ou obtenu la pension alimentaire (car malheureusement ce n’est pas automatique, l’ex rechigne souvent à la verser)

    2. J’ai trouvé un nouveau logement : il faut en vouloir et y croire pour réussir à se reloger en étant parent solo. Ce n’est pas le dossier de locataire idéal pour les propriétaires et pour l’accès aux HLMs, l’attente de logement disponible est la règle

    3. J’ai réussi à déménager : ce n’est pas rien surtout quand on a des jeunes enfants qui nous occupent beaucoup de temps, ça nécessite une sacrée énergie et de l’organisation

    4. J’arrive à boucler les fins de mois, à assurer les besoins des enfants et les dépenses courantes

    5. Je suis en bonne santé et j’ai évité le burn-out professionnel : être maman solo et travailler dans un monde où on en demande toujours plus aux salariés n’est pas facile, le mot est faible

    6. Je suis en bonne santé et j’ai évité le burn-out parental : beaucoup de parents s’épuisent à élever un jeune enfant à raison de nuits blanches et de journées stressantes alors avoir évité ça quand on est seule avec un jeune enfant, c’est un exploit

    7. J’ai survécu à la séparation, je ne suis plus triste et déprimée (pour celles qui ont été quittées). Je vis ma vie sans l’ex et j’ai accepté la rupture. J’ai tourné la page. Mention « Très bien » pour celles qui ont une relation amicale et respectueuse avec l’ex

    8. J’ai gagné en confiance en moi. Je me sens plus forte. Je suis plus indépendante. Se dire : BRAVO !

    9. Je suis devenue une femme plus organisée qu’avant

    1. J’ai appris à mieux me connaître, à connaître mes limites physiques et mentales. Je sais dire non à ceux qui me sollicitent alors que je ne peux y répondre….

                 Liste non exhaustive. A toi de la compléter.

               C’est le bilan de ta vie à un moment de  grand changement. Tu verras que mine de rien tu as traversé beaucoup de choses et que tu as tenu bon. Faire la liste de tout ce que tu as réussi va te redonner le moral et le courage d’avancer.

             4- J’invite des parents chez moi. On commande des pizzas, des plats chinois bref je ne me fatigue pas à faire la cuisine. Je fais simple. On papote pendant que nos enfants font des bêtises  jouent ensemble. C’est l’occasion de parler de sa difficulté à être parent avec les amis, ça fait du bien de parler, ça soulage, on se sens moins seule et surtout on se rend compte que tous les parents, solo ou pas,  ont les mêmes soucis avec leurs enfants. Et on déculpabilise de ne pas être la mère parfaite qu’on rêverait d’être à défaut d’avoir été un couple de parents « normaux » ensemble…Et parfois on en ri. Et parfois, on est fière de se rendre compte que, comparés aux autres parents, on s’en tire pas trop mal avec nos enfants. Les miens sont, en comparaison de ceux des autres, souvent plus autonomes parce que je les  ai encouragé à l’être.

            5- J’ai des porte-bonheurs. La question n’est pas de savoir si c’est efficace ou pas. Ce qui est important, c’est d’y croire car je suis convaincue qu’on attire ce en quoi nous croyons. Ce n’est pas un hasard si les optimistes ont souvent plus de chance que les pessimistes. Je n’ai pas un gri gri en particulier mais je crois au pouvoir des pierres. C’est la lithothérapie  qui avance que chaque type de pierre porte en elle une énergie qui influe sur notre santé, notre bien-être, notre environnement. Par exemple, chez moi, j’ai du quartz rose, non seulement c’est beau à voir mais en plus, cette pierre attire l’amour. Tu n’es pas obligée de croire comme moi au pouvoir des pierres s mais si tu crois au pouvoir d’un objet, d’une prière, d’une personne pour t’aider à aller mieux, c’est une très bonne chose.

         6- Je crois que ce qu’on sent, notre environnement olfactif influe sur notre humeur. Dans ma chambre à coucher, j’ai un parfum de rose de la marque Durance qui est naturel et sent très bon. Je te recommande donc de faire pareil et d’embaumer ton intérieur de parfums que tu aimes. Se sentir bien chez soi, c’est le début du bonheur

       7- En plus des citations, je m’inspire de coachs en développement personnel positifs, souriants , confiants envers eux-mêmes comme David Laroche que j’ai pu voir en conférence. Il y a pleins de vidéos de coachs sur le net que tu regarder pour te rebooster quand ça va pas bien. Je passe beaucoup de temps à les visionner et la philosophie de ces personnes motivantes m’influence énormément et me fait avancer. Si autour de toi, tu as des amis qui savent te faire sourire, rire ou te remotiver quand tu craques, fréquentes-les régulièrement. Ceux qui nous entourent nous contaminent de leur bonne santé mentale , de leur amour de la vie ou de leur négativité et nous tirent vers le bas.

        8- Celle-ci je l’applique peu souvent et pourtant elle procure des rires qui nous font du bien : regarder des films hilarants, des vidéos drôles, des sketchs. Perso, j’aime beaucoup l’humour de Florence Foresti. Rire décompresse.

Quand tu flanches, rappelle-toi les raisons qui t’ont poussée à te séparer si ça a été ton choix. Si c’est subi, dis-toi que ton enfant et toi méritez d’être heureux et que tu te bats pour ça. Ca te fera tenir le coup.

Ma dernière astuce , celle quand j’applique quand je suis proche du burn-out

Je prends rdv chez un énergéticien, c’est un expert reiki , une méthode de soins non conventionnelle d’origine japonaise, basée sur des soins dits « énergétiques » par apposition des mains (dixit wikipédia).

La 1ère fois que j’y suis allée, c’était par curiosité car c’est dans ma nature de tester, de faire de nouvelles expériences. Je voulais savoir ce que signifiait énergéticien et j’ai été très agréablement surprise car même si la science ne valide pas le reiki, je suis ressortie de ma séance très sereine et pleine de ressources, pleine d’énergie.

Et toi, as-tu des astuces pour garder le sourire ? N’hésites pas à nous faire profiter de ton expérience. Dis-moi dans les commentaires si tu veux que je parle plus en détail de la lithothérapie ou du reiki ou que je développe d’autres sujets. Je fais aussi de la méditation mais contrairement à beaucoup de personnes, ce n’est pas devenu pour l’instant une habitude de vie.

 

Qui suis-je?

lanouvellemamansolo

Le site de référence pour les parents en recherche d'épanouissement personnel après une séparation ou un divorce... Pour en savoir un peu plus sur moi, RV sur ma page "A propos" ;)

13 comments

Laissez un commentaire:


close

​Recevez régulièrement du contenu positif
pour réveiller le super parent solo en vous !

​Indiquez-moi votre adresse email

%d blogueurs aiment cette page :