Les pires erreurs à faire quand on se sépare

Une séparation n'est jamais facile. C'est une situation stressante car elle nous force à sortir de notre zone de confort, qui a le mérite d'apporter de la sécurité, pour nous confronter à un avenir incertain et donc source de peurs et d'inquiétudes.

Quand je me suis séparée en 2014, j'ai fais un certain nombre d'erreurs. 5 ans après avec le recul et le partage d'expérience de mes coachées, j'ai compilé les 5 pires comportements et attitudes à éviter pour rebondir plus facilement après une séparation ou un divorce.

1 NE PAS CONTRÔLER SES EMOTIONS 

Quand on se sépare, c'est qu'il y a une cassure dans la relation de couple. Ses partenaires se sont éloignés l'un de l'autre. Au moins l'un des 2  n'est plus heureux dans le couple et a développé au fil du temps des sentiments négatifs envers l'autre comme la colère, la rancoeur, l'indifférence, la tristesse. 

Et lorsque la décision de se séparer est prise, les sentiments négatifs souvent sont décuplés. Ils sont si forts chez certaines personnes qui les ont accumulées pendant des années, des mois qu'ils deviennent incontrôlables.

Quand on est fatigué.e, on a encore plus de mal à retenir ses propres émotions. 

Le risque est que notre manque de contrôle de nos émotions envenime la situation actuelle.

On vit dans un climat de tension à la maison, les communications sont froides, difficiles, peu agréables. 

Un mot, une phrase, une attitude de l'autre nous excède et on se laisse emporter par nos émotions. C'est plus fort que soi. On ne peut pas se contrôler. Colère, cris, portes qui claques, menaces, insultes, gestes maladroits traduisent notre mal-être.

Exprimer ses sentiments négatifs peut soulager mais ce soulagement est de très courte durée. 

Souvent quand l'un explose et ne retient plus ses émotions, l'autre surenchérit et c'est un cercle vicieux de négativité qui s'installe entre les 2 partenaires. Un cercle d'où personne ne sort gagnant.

Exprimer ses émotions négatives, c'est une bonne chose pour s'en libérer mais le conjoint, la conjointe n'est pas la bonne personne sur qui se défouler. Elle n'est ni votre psychologue ni votre punching-ball.

 Vous devez les exprimer ailleurs et non devant votre mari ou votre femme.

Et encore moins les laisser vous dominer. Les disputes incessantes avec votre homme/votre femme ne vous conduisent nulle part. Elles ne sont plus constructives et surtout vous épuisent inutilement.

Laisser ses émotions négatives prendre le dessus, c'est prendre le risque de faire des choses, plus ou moins violentes ou stupides, qu'on va regretter.

Quand on se sépare, on doit veiller à ne pas gaspiller son temps et son énergie. Ce sont deux ressources puissantes  qui sont nos alliées pour que la séparation se passe aux mieux.

2 NE PAS PROTEGER SES ENFANTS

Quand on est parent, rompre demande d'agir de la manière la plus responsable possible envers ses enfants.

Etre responsable, c'est les protéger de cette crise de vie qu'est une séparation. Concrètement, cela signifie :

  • Ne pas se disputer devant les enfants. Vos disputes vous concernent et ils n'ont pas à en devenir des spectateurs involontaires.
  • Ne pas leur demander de jouer le rôle d'arbitre. Ne pas leur demander de prendre parti dans une de vos disputes.
  • Ne pas essayer d'influencer son enfant pour devenir son parent préféré. L'enfant a le droit d'aimer ses deux parents, même si l'un se comporte plus mal que l'autre. Ne lui enlevez pas de droit.
  • Ne compensez pas la situation en achetant pleins de cadeaux pour vous faire pardonner de la situation
  • Ne dénigrez pas l'autre parent devant votre enfant. N'oubliez pas que quand vous faites cela, vous critiquez indirectement votre enfant.
  • Faites en sorte de sécuriser ses enfants par un cadre de vie stable, des habitudes quotidiennes qui rassurent

Pour en savoir plus sur ce sujet, je vous invite à cliquer sur cet article : les 9 erreurs à éviter pour protéger son enfant quand on se sépare.

3 COUCHER AVEC SON EX

Une rupture, c'est la fin d'une relation, la fin d'un couple. Coucher avec son ex, c'est maintenir un lien ambigu avec son ex. Une rupture doit être nette et sur tous les plans : sexuels, financiers, matériels, sentimentaux.

Souvent quand on continue à avoir des relations avec son ex, on ne réalise pas que c'est vraiment fini. Faire l'amour avec son ex ne favorise pas le deuil de la relation mais la diffère.

Si vous avez envie de prendre du plaisir avec une personne, choisissez plutôt quelqu'un de nouveau. Il y a des célibataires qui sont aussi à la recherche de moments de bonheur sous la couette, vous devriez trouver facilement.

Coucher avec son ex, c'est s'attacher au passé. Ne pas couper complètement le lien.

Que ce soit vous qui avez décidé de rompre ou votre ex, assumez ce choix et ses conséquences : ne couchez plus avec votre ex.

Si vous le faites, demandez-vous pourquoi ? Ce n'est en tout cas pas la bonne méthode pour le récupérer.

Bien évidemment, veillez à ce que les enfants ne se rendent pas compte de cette situation ambivalente. Ils ne comprendraient pas et ce n'est pas sain pour eux.

4 NE PAS PRENDRE DE TEMPS POUR SOI

Entre le travail, les contraintes du quotidien, la maison (entretien, bricolage, travaux...), les repas à préparer, les corvées administratives, les activités des enfants, leurs devoirs, les rendez-vous médicaux, on est vite noyé.es de to-do listes à rallonge.

Chaque journée fait 24 heures et on arrive pas à faire tout ce qu'il y a à faire. Alors on réduit son temps de sommeil, on mange à la va-vite des sandwichs, on ne fait plus de sport, on ne s'occupe plus de soi.

Une séparation, un divorce est l'un des évènements les plus stressants qu'on peut vivre dans une vie.

C'est émotionnellement et physiquement fatiguant.

C'est pourquoi, pour garder votre équilibre, entretenir votre santé physique et mentale, il est vital de prendre soin de soi.

 Occupez-vous de vous comme vous le feriez pour votre meilleur.e ami.e, votre enfant :

  • Mangez-bien, prenez le temps de faire votre pause déjeuner avec des aliments nutritifs
  • Dormez suffisamment, faites des siestes si vous le pouvez car c'est très regénérateur
  • Faites-vous plaisir : massage, soin beauté, rdv coiffeur. Vous traversez une période difficile alors il est important d'avoir des moments pour vous ressourcer

En prenant soin de vous, vous reprenez de l'énergie, améliorez votre santé et ces bienfaits vous permettent de mieux vivre votre séparation.

5 VOULOIR TOUT GERER

Se séparer, c'est vivre différemment. C'est organiser sa vie d'une nouvelle manière, créer un nouvel équilibre.

C'est mettre en place de nouvelles habitudes au quotidien. C'est apporter du changement au présent : déménager, se séparer d'anciennes relations (souvent les amis du couple), se remettre en question sur ses projets, ses valeurs, élever ses enfants dans une famille monoparentale.

Quand on rompt, qu'on divorce, on ne peut plus compter sur le soutien de l'autre, que ce soit un soutien moral, soutien physique ou soutien matériel.

On se retrouve seule. à bord du navire.

On reprend son indépendance. Reprendre sa liberté, quand c'est choisi et non subi, est source d'excitation, de bonheur.

Mais penser que : "tout assurer seul.e, sans conséquences sur son bien-être, est possible" est un leurre. 

Si vous avez des enfants, vous allez vous retrouver à faire seul.e ce que vous faisiez à deux.

Ce n'est pas insurmontable mais ça demande énormément d'énergie. Surtout si vous avez la garde principale des enfants.

Afin d'éviter un épuisement ou une dépression à court, moyen ou long terme, apprenez à demander de l'aide. N'hésitez pas à déléguer des tâches à de la famille, à des amis, à vos enfants.

Ne vous croyez pas surhumain.e. Parce que penser pouvoir tout gérer seul.e peut conduire à un burn-out. Et vous avez besoin d'être en bonne santé à long terme pour vous, votre travail, vos enfants.

 Ce conseil concerne votre vie de tous les jours : pensez à demander du soutien à des gens en qui vous avez confiance. Etre aidé.e soulage et remonte le moral.

Ce conseil concerne aussi vos émotions, ne gardez pas tout pour vous mais confiez-vous à une personne bienveillante et neutre.

 Une rupture n'est pas insurmontable quand on est accompagné.e d'une personne qui saura vous aider à faire les meilleurs choix et les meilleures actions pour retrouver le sourire, être épanoui.e en tant que femme et mère et devenir actrice de sa nouvelle vie.

Une rupture, c'est l'opportunité de construire une vie plus épanouissante qui vous ressemble.

N'hésitez pas à faire appel à un coach en séparation et divorce pour vous aider à rebondir et à retrouver le bonheur dès à présent.



L'auteur

lanouvellemamansolo

Le site de référence pour les parents en recherche d'épanouissement personnel après une séparation ou un divorce... Pour en savoir un peu plus sur moi, RV sur ma page "A propos" ;)

Laissez un commentaire: