La lettre émouvante d’Emmanuelle, maman solo pour son fils

Bonjour,

Je m'appelle Emmanuelle, j'ai 35 ans et je suis maman d'un garçon de 6 ans, séparée depuis 4 ans.

Voici son  témoignage de maman solo sous forme de lettre dédiée à mon fils

A toi mon fils, mon coeur,  ma vie depuis 6 ans maintenant.

A toi,   ce petit être qui n'avait que 2 ans lorsqu'il est parti, qui n'a rien compris,  qui l'a cherché dans cet appartement. A toi mon fils qui a eu besoin de moi tant de fois , si tu savais combien j'ai eu besoin de toi moi aussi.

5 ans de relation avec ton papa, 5 ans à passer de joies en désillusions, de crises en peines, mais tout cela pour construire mon rêve.

Avoir une vie de famille. Te souviens tu de tes demi- sœurs quand tu étais petit ? Elles, si grandes maintenant et si loin... Je les porterais toujours dans mon coeur. Elles t'ont aimé et se sont occupés de toi. Nous étions une famille, recomposée certes, mais une famille tout de même.  

Je voulais avoir un autre enfant après toi. Mais c'étais difficile... Je n'étais plus vraiment moi à cette époque. J'ai tellement voulu sauver ton papa que je me suis perdue moi-même. 

Il a fallu qu'il s'en aille , 9 jours après tes 2 ans pour que je réalise que l'homme que j'avais épousé n'étais pas l'homme qui ferait de moi une maman comblée.  

J'ai mis des mots sur mes maux.... emprise,  perversion,  manipulation, rejet, trahison, mensonges.... J'ai compris qui il était. Il est parti et étonnamment, au départ je l'ai très mal vécu. Il nous abandonnait... pour moi , un père a autant sa place qu'une maman.

Alors je me suis battue. Il voulait partir ? Ok mais il ne devait pas t'abandonner pour autant.

Mon fils, j'aurais aimé te donner ce papa que tu mérites, j'aurais aimé que ce papa assiste à tout ce que moi j'ai pu assister. Je suis si fière de toi !! Parfois j'envie ces mamans, qui même séparées, ont un papa qui contribue et font leur part. Un enfant, on le fait à deux et il devrait s'assumer à deux même après une séparation.

Mais ce papa n'etait là que quand il l avait décidé.  Il a laissé un manque à  l'intérieur de toi surtout quand tu vois les autres petits camarades avec leurs papas.

Mais tu n'es pas le seul dans cette situation, crois-moi même si tu en doutes.

J'ai rencontré un homme. Il y a 3 ans.

Un homme, qui un jour a croisé ton regard. Cela faisait à peine un an que papa était parti même si tu le fréquentais parfois , même si tu as des contacts irréguliers.

Et cet homme, tu le sais est le contraire de ce que toi tu as à tes cotés. Et je sais que cela a aussi dû te travailler parfois. Il est un papa exemplaire envers son enfant. Mais vois-tu, je te l'ai toujours dit. Tu as ton propre papa. Ça ne se remplace pas. Mais tu as le droit d'aimer cet homme et prendre ce qu'il a à t offrir et t'apprendre.

La vie nous a donné de quoi avancer.

J 'étais moi-même en souffrance, tu le sais, blessée et impuissante, je me culpabilisais de ne pas avoir vu tout ça,  de ne pas réussir à faire cette famille que je voulais tant, de devoir dépendre de ma famille pour subvenir à tes besoins, de devoir frapper à la porte de l'aide sociale pour t' entretenir,  de devoir me battre pour obtenir une pension alimentaire qu'il ne voulait pas verser et qu'il continue à me reprocher.

Travailler dans la vente avec des horaires irréguliers, à devoir m organiser pour te faire garder aussi quand je travaillais les week-end. Ca aurait été une aide qu'il soit là et te consacre du temps le week end. Je culpabilisais de devoir demander à d'autres personnes de le faire à sa place. Car même si on a du soutien,  on nous fait comprendre aussi que mince il devrait assumer sa part lui aussi !! Oui mais voilà il ne le fait pas, je n'ai pas choisi... et de là nait la culpabilité.

J'ai eu honte parfois, j ai eu mal de voir des papas avec leur enfant au parc,  dans les magasins,  au cinéma.... mal pour toi, que toi tu n'aies pas ces moments privilégiés. Des moments que j'ai eu avec mon papa et que j'ai tellement aimé.

Pourquoi toi tu ne pouvais pas connaitre ça, c'est injuste. Et de là nait la tristesse.

J'ai essayé de te protéger en gardant ma haine mais tu la ressentais , nous sommes connectés que veux tu...

Alors j ai décidé de faire un travail sur moi et de pardonner. Pardonner pour avancer mais je garderais toujours au fond de moi cette tristesse de ne pas avoir réussi à ce que ton papa soit plus présent dans ta vie. Ce papa qui te donne espoir, avec des mots des promesses qu'il ne tient jamais,  qui vient vers toi quand il le décide,  puis silence radio durant des semaines...

Je sais que pour toi c'est difficile à comprendre. Et je sais que tu aimerais tellement plus.

Je sais que tu envies parfois ceux qui font des choses avec leur papa, je sais que parfois il te manque,  je sais quand tu retiens tes larmes parce que tu ne comprend pas, je sais quand tu vois que moi je retiens les miennes. 


Mais tu sais, mon fils,  j'ai appris beaucoup au travers de notre histoire et aujourd'hui c'est à moi de te montrer le chemin.

Mon témoignage de maman solo pour toi

J'aimerais que tu saches ce que j ai pu apprendre de toute ces années,  de toutes ces souffrances où je me suis sentie seule et abandonnée malgré le soutien de mes proches, j'aimerais te transmettre aujourd'hui ce que j'ai compris sur ce chemin de maman solo, sur ce parcours de vie , sur la parentalité,  sur le cheminement de la reconstruction car oui j'ai dû me reconstruire en tant que femme,  en tant que personne après tout ça, j'ai du réapprendre à faire confiance en quelqu'un ,  j ai dû réapprendre à aimer, réapprendre à me respecter et à m'aimer moi-même.

Mon chemin d'acceptation de maman solo

 J'ai dû accepter certaines réalités aussi , accepter de faire face seule à certaines décisions,  accepter que je n'ai pas toujours fait juste, mais que j'ai fait au mieux tout simplement,  accepter que mon rêve se soit modifié pour en construire un autre , accepter que ce ne sera jamais comme je l'aurais souhaité,  accepter de te tenir tête seule quand il le faudra et accepter de  t'éduquer toute seule malgré le soutien de la personne qui partage notre vie aujourd'hui. 

Car seule appartiendra mes choix ,  mes décisions te concernant.
Je fais du mieux possible pour changer aussi ma situation professionnelle pour dépendre le moins possible de ma famille et assumer pleinement mon rôle. Bien sûr,  il ne faut pas avoir honte de demander de l'aide si on peut l'avoir. C'est une chance que nous avons eue et il faut être reconnaissant, mais je veux que tu sois fier de moi et je veux te prouver qu'il faut avoir confiance en soi et que tout est possible si on s en donne les moyens.

Et tu vois ,aujourd'hui, je te le dis à toi mais je le dis tout haut , merci !! Merci à ton papa d'être parti. Si il était resté il aurait scillé la branche sur laquelle nous étions assis avec lui et nous serions tombés avec lui. Parfois dans la vie,  nous faisons des choix qui peuvent avoir de lourdes conséquences. Je t'apprendrais à faire les meilleurs choix pour toi.

Merci car sans cette épreuve je ne serais pas qui je suis aujourd'hui. Même si c'est pas facile tous les jours, même si je pleure encore parfois, merci. J'ai pu voir la force que j'avais en moi , j'ai pu connaitre mes faiblesses,  ma part d'obscurité pour apercevoir ensuite la lumière.

Oui on se relève,  oui on s'en sort.


Aujourd'hui je suis fière d'être cette maman qui tient la main à son fils de 6 ans. Qui va seule aux réunions de parents, qui va seule au médecin,  qui décide d'aller seule à un spectacle,  qui prend seule ses décisions, parce qu'il n y a plus rien de toxique dans ma vie.

Je t'accompagne sur ce chemin, en espérant que tu as conscience que tu es libre de l'aimer ou de ne pas l'aimer.

C est important de ne pas dénigrer l'autre parent. C est important d'avoir conscience du mal que cela peut faire à son enfant. C est important de le protéger de nos sentiments, de nos paroles d' adultes même si on souffre, laissons-les en dehors de cela. 

Merci d'être l'enfant que tu es.

Je fais au mieux tout comme toi.

Avance car les liens du sang ne font pas tout. Avance car tu peux devenir un homme bon même si ressens un manque.

Avance parce que tu es bien entouré,  avance parce que l'amour l'emporte sur tout !!!

Avance parce que c'est ton chemin de vie, avance car c'est aussi mon chemin de vie , nous étions là ou nous devions être et nous sommes là où nous devons être aujourd'hui.

Etre papa ou maman solo, ce n'est pas facile , mais quand c'est dur, quand on craque, il suffit de recevoir l'amour de notre enfant et de le donner en retour.

Merci pour ce cadeau que cet homme m'a fait. Un enfant merveilleux,  il ne sait pas ce qu'il perd. Peut être le sauras-tu un jour.

A toi mon fils,  mon petit garçon,  mon amour, 

Je suis fière d'être ta maman.

 Et je sais que dans mon cœur, tu deviendras  un grand homme. 

Je ne regrette rien. Je me battrais pour t'apporter la meilleure vie possible.

A toi mon fils, sois heureux.  

L'auteur

lanouvellemamansolo

Le site de référence pour les parents en recherche d'épanouissement personnel après une séparation ou un divorce... Pour en savoir un peu plus sur moi, RV sur ma page "A propos" ;)

Laissez un commentaire: