Comment réussir sa garde alternée à coup sûr ?

Comment réussir sa garde alternée ?


Ca y est, après avoir mûrement réfléchi au mode de garde qui favorise le bien-être de votre enfant
par rapport à son âge, son caractère et vos situations personnelles respectives de parents (adresses de domicile, activité professionnelles, finances) , vous avez décidé de mettre en place une garde partagée entre deux domiciles différents !
C’est une grande décision qui marque le début d’une nouvelle vie de famille et surtout la mise en
place d’une nouvelle organisation avec planning de garde et dépenses partagées.

En réalité, savoir comment bien divorcer ou se séparer, c’est savoir comment garder une
communication intelligente avec l’autre parent.


A défaut d’avoir réussi son mariage ou son couple, réussir sa séparation est un autre enjeu qui est
tout à fait réalisable grâce à une coparentalité qui privilégie une bonne entente concernant les
besoins des gamins.

Votre quotidien est bouleversé par cette division du temps de votre enfant entre vous et votre ex.
Les débuts de la mise en place d’une garde alternée demandent aux parents et aux enfants de
s’adapter au changement et pour certains parents, ce n’est pas toujours facile d’accepter de voir
moins souvent son loustic.

Heureusement, cette situation inédite pour vous comporte des avantages qu’en tant que parent séparé, vous ne voyez peut-être pas. Et pourtant ils existent :

1- Le premier avantage : c’est bien évidemment que votre fille ou votre fils garde le lien avec
sa mère et son père. Chaque parent pourra participer activement à la vie de son enfant à
travers son éducation, le suivi de sa scolarité, le suivi de sa santé et les activités extra-
scolaires. Et le fait de vivre à deux dans un duo parent-enfant permet aussi de renforcer les
liens entre vous.


2- Le 2è avantage : vous allez définir avec votre co-parent un rythme d’alternance c’est-à-dire 5 jours, deux semaines, 3 semaines ou plus chez la maman puis chez le papa et ainsi de suite. Cette
alternance de temps familial et de temps en célibataire va vous permettre de mieux concilier parentalité et vie professionnelle.

En effet, vous avez la flexibilité de moduler vos horaires de travail et vos déplacements professionnels. Par exemple, si vous avez votre enfant pendant les semaines paires du calendrier, vous pouvez faire en sorte de ne pas faire de réunion après 18 heures, de ne pas faire d’heures supplémentaires et de ne pas vous déplacer géographiquement loin de votre domicile.

Et quand la semaine impaire arrive, vous pouvez au contraire, multiplier les heures de travail, vous faire payer des heures supplémentaires, aller en formation à l’autre bout de la France et accepter les déplacements professionnels de quelques jours.

Si avant votre rupture, vous étiez la mère ou le père qui consacrait énormément de temps à son activité professionnelle et s’impliquait à 200%, la garde alternée peut freiner votre carrière si vous n’avez pas le soutien de votre employeur.

En revanche, la carrière professionnelle d’un parent en garde alternée est beaucoup moins
pénalisée que celle d’un parent qui a la garde exclusive de son enfant
.  (Maman séparée en 2014 avec deux jeunes enfants et cadre à temps plein en entreprise privée à cette époque, je sais de quoi je parle). Il y a certes des exceptions mais une mère ou un père qui a des périodes de temps sans enfant, pourra plus facilement se concentrer sur son travail et être efficace qu’une mère ou un père qui doit jongler en solo, en permanence entre les responsabilités de parent et celles de salarié ou d’entrepreneur.


3- Le 3è avantage : la ou les semaines où vous n’avez pas votre enfant sont l’opportunité unique de se reposer, de socialiser en faisant de nouvelles rencontres amicales ou amoureuses et de
s’occuper de soi à travers des activités sportives, culturelles ou relaxantes. C’est une véritable chance de pouvoir mettre à profit ce temps en solo pour le consacrer à vos priorités. C’est même
l’occasion de se former à un nouveau métier, d’acquérir de nouvelles compétences et
pourquoi pas de se reconvertir dans une nouvelle activité qui vous fait rêver et qui apporte plus
de sens à votre existence. Ou c’est du temps que vous pouvez mettre à profit pour arrondir
vos fins de mois en occupant une autre activité en parallèle de votre activité principale. Les parents séparés, qui sont en garde partagée et qui ont réussi à trouver un nouvel équilibre familial, ne manqueront pas de vous dire qu’ils font parfois envie aux parents en couple quand ils racontent leurs sorties sans enfants en soirées, en concerts, en bars et leurs activités de parent célibataire : randonnées en groupe, sorties culturelles, cours de danse, week-ends pour changer d'air etc etc (Là aussi je sais de quoi je parle pour l'avoir vécu !)

Les parents en couple de jeunes enfants passent beaucoup plus de temps avec leurs enfants qu’un parent solo en garde alternée ce qui explique que la vie d’un parent solo ressemble davantage à celle d’un célibataire à mi-temps.


4- Le 4è avantage : la semaine où vous n’avez pas votre enfant avec vous, votre charge mentale
est réduite.
Vous n’avez pas à penser à ses devoirs, vous pouvez vous autoriser à manger ce
que vous voulez et à l’heure que vous voulez (comme un adolescent, c'est sacrément régressif et plaisant, non ?) donc les courses alimentaires ne sont pas une obligation surtout si vous vous nourrissez de sandwichs, de pizzas ou allez au restaurant quand vous êtes en solo.

Vous pouvez aussi profiter de l’absence de votre enfant pour lever le pied sur les tâches ménagères. Votre semaine ne ressemble pas à une course épuisante et stressante entre votre travail, les activités extra-scolaires des enfants, les rendez-vous médicaux et l’école.

Des parents célibataires épanouis, cela existe et c’est heureux car la vie ne s’arrête pas à une
séparation.
Vous avez certes connu un échec sentimental et c’est bien triste d’autant plus que cela
impacte le quotidien de votre enfant mais aujourd’hui vous avez toutes les cartes en main pour
reprendre en main votre vie sentimentale et surtout protéger votre enfant des impacts négatifs
d’une séparation.


Vous êtes responsable de votre bonheur et vous devez garder en tête qu’un parent heureux fait un enfant heureux.
Bien sûr, cela n’empêche pas les coups de cafard quand on se retrouve seul.e le soir en solo sans son enfant. Fort heureusement, vous avez le pouvoir de réduire ce sentiment de solitude.
En effet, avec l’accord de l’autre parent pendant sa semaine de garde, vous pouvez prendre des
nouvelles de votre enfant par téléphone ou par un appel vidéo.
C’est un très bon moyen de garder le lien entre vous et votre enfant et de lui signifier que vous pensez à lui et que vous vous intéressez à ce qu’il devient.

Attention toutefois de trouver un bon équilibre en veillant à ne pas l’appeler trop souvent au risque de ne pas l’autoriser à profiter pleinement de votre coparent et à le culpabiliser de ne pas être avec vous. Il a le droit d'être heureux avec l'autre parent et SANS VOUS.

Vous pouvez aussi obtenir des nouvelles de vos enfants sans le solliciter directement. Toujours avec l’accord de votre co-parent bien entendu.
Vous pouvez par exemple, partager avec lui des photos et des vidéos des enfants. C’est
particulièrement important et source de bonheur, pour le parent qui n’a pas son enfant avec lui, de
pouvoir découvrir ce qu’il fait en son absence et avoir une trace de moments de vie qui comptent
pour son loulou
 : souvenirs du 1 er Noël avec maman, photos de l’arrivée à la colonie de vacances,
photos d’anniversaire avec ses copains de classe chez maman, vidéo d’une sortie scolaire avec papa, images du premier cours de judo de l’enfant.

Vous pouvez aussi demander à votre co-parent de vous raconter par écrit des moments de vie de
l’enfant en votre absence, de vous rapporter une phrase rigolote ou touchante ou un compliment de votre enfant et, information non-négligeable, vous pouvez aussi échanger des informations pour vous mettre d’accord sur le bon comportement à adopter face à une attitude, un comportement ou une question de l’enfant.
Car l’enfant est malin et il peut se servir du manque de communication entre ses parents pour
servir ses propres intérêts.
Par exemple, s’il y a un manque de dialogue entre les deux parents, il
pourra se plaindre auprès de sa mère qu’il ne va jamais au Macdo (je sais, c'est pas le meilleur resto du monde !)  avec son père pour qu’elle l’y amène et jouer le même jeu avec son père.

Ce mensonge de l’enfant est sans grande conséquences sur la vie familiale et sa sécurité mais c’est autre chose quand un adolescent ment à sa mère en lui disant qu’il est avec son père et qu’il fait la même chose avec son père. Là c’est beaucoup plus grave car aucun des deux parents ne saura où est passé l’enfant.

Réussir sa séparation, c’est donc garder des échanges réguliers avec l’autre parent mais c’est aussi
trouver le moyen de réduire sa charge mentale pour être plus serein et efficace dans la vie de tous
les jours.

Et c’est aussi savoir gérer son budget de parent séparé pour ne pas finir le mois à découvert et
planifier les dépenses concernant les enfants.
Pour toutes ces raisons, il est extrêmement utile pour les parents de :


1- Partager et échanger des informations et des nouvelles sur leurs enfants : par exemple
informer l’autre parent que le petit n’est pas allé à l’école pour cause de maladie, lui dire
qu’il a grandi et n’a plus la même pointure de chaussures ou taille de vêtement, avertir que
vous avez déjà acheté les médicaments prescrits par le médecin
2- Savoir où trouver une information utile concernant l’enfant rapidement : la date de rappel
d’un vaccin, le prochain rendez-vous chez le pédiatre, le planning de garde
3- Avoir une visibilité sur les dépenses liées aux enfants et leur répartition entre la mère et le
père

4- Consulter des photos ou des vidéos des enfants prises en son absence, lire des paroles qu’ils
ont prononcé avec innocence, candeur ou drôlerie

C’est pourquoi je vous recommande vivement l’utilisation de l’application 2houses qui remplit toutes ces fonctions facilement !
2houses est l’application qui permet d’organiser au mieux votre vie de famille et de contribuer au
bien-être de vos enfants.
Car des parents, qui communiquent bien et qui utilisent les meilleurs outils pour faciliter leur quotidien, font des enfants heureux et apaisés.
Pour plus d’informations, je vous invite à aller sur leur site qui présente une vidéo de toutes ses
fonctionnalités adaptées à la vie de parent séparé.

Qui suis-je?

lanouvellemamansolo

Le site de référence pour les parents en recherche d'épanouissement personnel après une séparation ou un divorce... Pour en savoir un peu plus sur moi, RV sur ma page "A propos" ;)

Laissez un commentaire:


close

Recevez tous les nouveaux articles du site !

​Indiquez-moi votre adresse email