7 Astuces : organisation et gain de temps pour être moins fatiguée en 2021

maman qui gagne du temps en s'organisant

Cette année 2021, la rentrée des enfants s’est déroulée comme une lettre à la poste. Ma grande, qui a maintenant 10 ans, était enchantée de retrouver le chemin d’école pour revoir ses copains de classe.

Son frère, qui a 2 ans de moins, est moins motivé. Il n’aime pas se lever tôt pour aller à l’école.

Cela ne nous empêche pas de nous y rendre à pieds tous les jours et d’y arriver systématiquement à l’heure. Je suis fière de leur apprendre la ponctualité en n’ayant jamais été en retard pour s’instruire.

Et c’est un vrai bonheur de constater qu’en grandissant, ils sont de plus en plus autonomes ce qui me permet d’être plus zen le matin.

Les souvenirs d’années plus anciennes où stressée et énervée, je leur répétais plus de 10 fois « dépêchez-vous », ne me manquent pas du tout ! C’est un véritable soulagement de les voir faire de plus en plus de choses par eux-mêmes.

Cela dit, cette nouvelle année scolaire est beaucoup plus chargée que la précédente pour notre famille.

D’une part, en plus du coaching individuel, j’ai développé des coachings de couples qui souhaitent sauver leur union ou réussir leur famille recomposée.

En parallèle de ces accompagnements, j’ai aussi commencé à accompagner des équipes en entreprise dans le domaine de l’amélioration continue.

Autant dire que ma vie professionnelle est bien remplie.

Mais ce n’est pas tout. J’ai toujours pensé que les sports collectifs forment la jeunesse. Ils développent leurs aptitudes à s’intégrer à un groupe. Ils leur permettent d’apprendre à respecter les règles d’une communauté, à s’engager dans une activité, à perdre et à gagner.

Bonus : faire du sport les éloigne des écrans.

Concrètement, mon fils est inscrit dans une école de rugby depuis septembre. (Oui je sais le rugby à toulouse, c’est cliché !)

Il a 2 entrainements par semaine et des matchs le week-end. Sa sœur, qui fait une fois par semaine du cirque et du yoga, fait du basket au même rythme que son cadet.

Bref, ma semaine, entre boulot et enfants à trimballer à droite et à gauche, c’est un vrai marathon. Et moi qui suis déjà de nature très organisée, je me suis dit, que si je veux tenir ce rythme sur la durée sans m’épuiser, j’ai intérêt à trouver des solutions pour gagner du temps et être plus reposée.

Pour moi, c’est extrêmement important de progresser personnellement et professionnellement et c’est aussi mon rôle de mère de faire grandir les enfants en les ouvrant au monde et au sport.

Je ne veux pas sacrifier ma vie de femme et mon travail pour eux. Mon temps est précieux car j’ai besoin d’apprendre en permanence soit en lisant soit en formant.

Mais je ne veux pas non plus, négliger leur éducation et leur bien-être. En réalité, c’est difficile de trouver un équilibre entre ces objectifs car nos journées sont limitées à 24 heures.

Pour allier au mieux mon emploi du temps et celui des enfants, j’ai donc appliqué les astuces suivantes :

ASTUCE 1 : pour ne rien oublier au quotidien  et alléger sa charge mentale

Ne pas oublier d’acheter des chaussettes de sport pour les enfants, ne pas oublier le rdv pour avoir un certificat médical pour la pratique du rugby, ne pas oublier de répondre à un mail professionnel urgent avant ce soir, programmer le contrôle technique de la voiture, prévoir les courses pour les repas de la semaine prochaine, aller à la pharmacie, faire réviser la chaudière, passer la tondeuse dans le jardin…

Cette liste est très loin d’être exhaustive. Je me suis rendu compte que j’avais trop de sujets à traiter alors, pour être sûre de ne rien oublier et éviter de revenir plusieurs fois dans la semaine au même endroit parce qu’il me manque un produit alimentaire, j’ai décidé d’utiliser UN ORGANISEUR FAMILIAL. Et franchement, je ne regrette pas cet achat qui libère mon esprit. Cerise sur le gâteau, il existe un organiseur familial spécialement conçu pour les parents séparés qui alternent la garde de leur enfant.

Je trouve qu’il est génial car :

  • Il permet d’avoir une vue d’ensemble des priorités et des contraintes de la semaine à partir de septembre 2021 jusqu’à décembre 2022. C’est pratique pour la maman que je suis mais aussi pour les enfants qui peuvent visualiser l’organisation de leur semaine
  • Il fait passer le message positif aux enfants qu’il existe des produits spéciaux pour les parents séparés et que donc la société propose des solutions adaptées pour les familles monoparentales. C’est une forme de reconnaissance de leur existence
  • Il contient 1000 autocollants très ludiques illustrant les fêtes et les activités du quotidien aussi bien familiales, personnelles que professionnelles avec les thèmes de : courses, sortie, grand-parents, médecin, anniversaire, baby-sitter
  • Chaque jour, il y a un espace pour écrire chez quel parent sont les enfants. Comme je le dis toujours à mes coachés, les enfants ont besoin de sentir que, malgré la récente séparation et ses nombreux impacts, leur vie continue dans un cadre et des références sûres. Pour un enfant, pouvoir lire à l’avance chez quel parent il sera dans les jours à venir est très rassurant
  • Il contient un emploi du temps pour les enfants
  • Il intègre aussi un calendrier 2021-2021 qui peut être colorié pour avoir une vision d’ensemble des périodes de l’année où les enfants sont avec la mère ou avec le père ou ailleurs (avec les grands parents, en colonie de vacances…). C’est aussi très utile pour les enfants. Pas plus tard que ce matin, ma fille m’a demandé si elle allait passer Noël chez sa grand-mère paternelle. (Elle l’adore mais elle aime moins le fait que sa mamie n’ait pas internet chez elle). Le calendrier répond à sa question. Le petit bémol, c’est que les dates des vacances scolaires, qui y sont mentionnées, sont fausses. C’est dû au décalage de temps entre la date d’impression de l’organiseur et les dates des vacances scolaires annoncées par le ministère de l’éducation nationale. Mais ce n’est pas  grave, il suffit de rajouter un code couleur pour spécifier ses propres vacances scolaires en fonction de sa zone
  • Et l’organiseur familial est pratique car facile à aimanter contre un frigo grâce à 8 aimants fournis ou contre un mur avec du scotch
  • Bonus cadeau en plus : il propose des recettes de cuisine simples et saisonnières. C’est un grand coup de pouce quand on manque d’inspiration pour cuisiner

Si vous voulez en savoir plus, cliquez sur l’image suivante :

ASTUCE 2 : le batch cooking pour mieux manger et se libérer l’esprit

Cela fait longtemps que j’entends parler de cette expression. Et toujours en quête de solutions pour optimiser mon temps, j’ai essayé.

Késako ? Il s’agit de gagner du temps, de faire des économies et libérer sa charge mentale en s’organisant pour préparer en une seule fois les repas de la semaine à venir. L’idée repose sur la préparation de bases à cuisiner en avance et à réutiliser la semaine d’après en les combinant pour créer des plats différents.

Et mon but, derrière cette activité, est aussi de faire manger des produits frais et faits-maison à la maisonnée.

Actuellement, j’y passe en moyenne 2 heures par semaine dans le week-end. Et je découvre le plaisir de réaliser quelque chose de concret avec ses mains. A cela se rajoute les faits de réduire sa quantité de vaisselle (et donc d’eau consommée) puisqu’on cuisine plusieurs ingrédients en une seule fois avec les mêmes récipients. Et bien évidemment savoir à l’avance ce qui sera consommé en avance évite d’acheter trop d’aliments et limite donc le gaspillage.

Depuis que je fais du batch cooking, je jette moins de produits périmes, c’est écologique et économique. Et comme le disent les enfants, les plats sont délicieux.

C’est une amie qui m’a conseillé ce livre best-seller pour débuter :

Après, je ne le pratique pas toutes les semaines car mon travail et le planning des matchs des enfant, qui peuvent durer toute une journée,  ne me le permet pas toujours. Ou tout simplement parce que nous partons en week-end. Mais honnêtement, ça fait gagner un temps fou et ça me permet de répondre à la question des enfants : « qu’est-ce qu’on mange ce soir ? » en toute sérénité. D’ailleurs bizarrement, depuis que je réponds facilement à cette question, ils me la posent moins souvent.

ASTUCE 3 : pour être aidée, déléguer au maximum aux enfants

Je l’ai toujours fait depuis leur plus jeune âge, en fonction de leurs capacités évidemment. Ma philosophie, je l’ai clairement partagée aux enfants : « plus vous grandissez, plus vous avez des droits mais plus vous avez des devoirs aussi ». A chaque rentrée (au minimum), je réactualise leurs responsabilités et leurs corvées ménagères.

Cela développe leur autonomie, m’enlève de la charge mentale, me fait gagner du temps et résultat non négligeable : les enfants gagnent en confiance en eux en faisant les choses par eux-mêmes !

D’ailleurs, non seulement, en comparaison avec les autres familles, je le remarque mais on me le dit aussi : « J’ai l’impression que tes enfants sont très autonomes par rapport aux miens. »

Cette année scolaire, j’ai négocié avec eux leur entière coopération au quotidien pour leur permettre de suivre avec assiduité leurs activités extra-scolaires.

Concrètement, je vous donne quelques exemples :

  • Le petit sort la poubelle le soir
  • La grande rentre la poubelle le lendemain (elle est plus matinale d’où ce choix)
  • Ils préparent leurs goûters de l’école : gaufres, crêpes, gâteau au chocolat. Parfois il s’agit pour eux de mettre des morceaux de tablette au chocolat dans du pain frais. Et parfois ils prennent des biscuits industriels aussi. La perfection, ça n’existe pas !
  • Ils passent l’aspirateur, mettent le couvert, débarrassent leurs couverts, passent la serpillère, étendent le linge et le récupère
  • Il y a un supermarché à 5 min à pied de la maison. Parfois le dimanche (parce qu’il y a moins de circulation automobile), j’y envoie ma fille pour faire des petites courses avec une liste et de l’argent liquide. Elle apprend ainsi à compter l’argent et se rend utile. Elle va aussi à la boulangerie qui est juste à côté du magasin. Attention, j’autorise ma fille à faire cela mais ça a été graduel. Au début, je l’accompagnais à pied jusqu’à l’entrée du supermarché. Puis après, je l’ai surveillé en train de traverser la route pour y aller. Ne faites pas ce choix si votre enfant n’est pas assez prudent et n’est pas assez mature. J’ai confiance en ma fille qui est très réfléchie mais j’interdis à son frère de faire pareil parce qu’il est plus jeune et insouciant. Je ne sais même pas si quand il aura 10 ans, je lui laisserai la même liberté que sa sœur. Tout dépend s’il gagne en sérieux. C’est d’ailleurs ce que je lui ai dit : « pour pouvoir faire des courses tout seul comme ta soeur, tu dois me convaincre de ta capacité à être prudent et pour l’instant, je ne suis pas convaincue ». Il est frustré mais ça fait partie de son apprentissage. Il apprend aussi la patience.
  • Les enfants m’aident à faire les courses en choisissant les fruits et légumes mais aussi d’autres produits

D’ici quelques semaines, j’envisage de leur expliquer comment lancer la machine à laver. Non seulement c’est simple mais en plus ils se rendront compte que nous en faisons beaucoup et ils y réfléchiront à deux fois avant de mettre des vêtements en machine.

Bref vous êtes une mère (ou un père) mais vous n’êtes pas seule pour tout gérer. Votre famille, c’est une équipe qui s’aime et qui s’entraide.

ASTUCE 4 : Parler au téléphone en faisant une autre activité

Attention je déconseille absolument de téléphoner en conduisant !!! L’idée est de faire une activité simple et surtout sans risques en même temps que vous parlez à quelqu’un au téléphone.

Et bien sûr, il ne doit pas non plus s’agir d’un appel téléphonique très important comme un dialogue avec un recruteur pour un poste potentiel.

Comme je me suis rendu compte, qu’en journée, je suis tout le temps active, je me retrouve le soir, après le boulot et la journée de maman, à appeler mes amis ou ma famille. Et le soir, c’est tard pour soi et les autres. Par conséquent, j’ai décidé d’appeler quand je marche pour récupérer les enfants de l’école ou quand je fais une tâche ménagère facile.

Pour cela, j’utilise un téléphone soit en mettant le haut-parleur (quand je suis seule) soit avec des écouteurs sans fil pour avoir les mains libres.

C’est un conseil que je tiens du livre de référence de Fabien Olicard qui a écrit  sur la gestion du temps. Il m’inspire car en 3 ans, il a partagé plus de 700 vidéos sur sa chaîne YouTube, pu écrire 3 livres et  proposer un nouveau spectacle qu’il a été jusqu’à a utoproduire à l’Olympia, et pu donner plus de 500 représentations dans toute la France, tout en ayant du temps pour lui !

ASTUCE 5 : Investir dans l’électroménager pour en faire moins

Pour une famille, un lave-vaisselle n’est pas du luxe. Ça fait gagner du temps et c’est prouvé que cela fait économiser de l’eau.

J’en ai toujours eu un depuis que je travaille. Il y a plus de 10 ans, j’avais aussi acheté un robot aspirateur de la marque roomba que j’ai trouvé très efficace. Ca ne remplace pas la main d’œuvre d’un être humain mais c’est beaucoup mieux que de ne rien faire. Il m’arrive souvent de faire travailler mon robot au rez-de-chaussée quand je travaille à l’étage. Ainsi je ne suis pas gênée par ses bruits et ses mouvements.

Il y a quelques jours, parce que le roomba est trop vieux et fonctionne beaucoup moins bien qu’avant, j’ai décidé de passer au niveau supérieur. J’ai acheté un robot aspirateur laveur. L’idée est de passer moins souvent et moins longtemps la serpillère. Comme je travaille beaucoup à la maison, c’est important pour moi que l’espace reste propre et rangé.

J’ai aussi fait l’acquisition il y a quelques semaines d’un multi cuiseur qui commence à cartonner. C’est beaucoup moins cher qu’un thermomix, ça économise de la place dans la cuisine (il fait cocotte-minute, grill, friteuse) et surtout il permet de cuisiner en limitant le nombre de récipients à laver. Bref il me fait vraiment gagner du temps. C’est le Ninja food Max.

ASTUCE 6 : pour créer du lien, demander de l’aide familiale pour les devoirs

J’essaie de suivre tous les soirs les devoirs des enfants mais j’avoue que je n’y arrive pas car sinon cela fait se coucher les enfants tard.

C’est grâce au confinement que j’ai lancé cette nouvelle habitude avec les grands-parents.

Ils communiquent avec leurs petites enfants à travers l’application zoom et ils font leurs devoirs ensemble.

Ça permet de garder le lien avec eux car ils sont à 700 km de chez nous.  Et pendant que les enfants sont occupés à étudier, je peux avancer sur du travail, de la cuisine ou me poser tranquillement en m’offrant une boisson chaude (ou une bière !)

ASTUCE 7 : Limiter les déplacements en voiture

Les déplacements en voiture, c’est de l’essence à payer et c’est du temps perdu surtout dans les embouteillages. Je ne vous apprends rien en disant ça.

Mais pour moi qui fait de très nombreux aller-retours avec les activités extra-scolaires des enfants, j’ai dû réfléchir à comment faire moins de kilomètres.

Comme beaucoup de parents, l’idéal est de proposer du co-voiturage pour se partager les trajets des enfants. Pour le basket et le rugby, je n’ai pas encore trouvé car je ne connais pas encore bien les parents et surtout je voudrais trouver des familles qui habitent vraiment à proximité de notre maison.

En attendant, j’évite de faire des aller-retours entre la maison et les stades de rugby et de basket car le trajet coûte du temps inutile.

Ce que je fais pour le moment, c’est pendant :

  • Le premier entrainement de basket de ma fille de 17h30 à 19h, je l’y dépose et je m’installe à côté dans la médiathèque avec son frère. Nous en profitons pour emprunter des livres, en consulter sur place et dans les espaces bureaux dédiés, mon fils fait ses devoirs tandis que je travaille sur mon ordinateur portable. En faisant ce choix de ne pas rentrer à la maison pour la récupérer plus tard, j’évite de perdre du temps dans la voiture et j’avance dans mon travail
  • Pendant son deuxième entraînement qui a lieu dans un autre stade, je pars avec son frère dans le supermarché le plus proche pour faire les courses de la semaine.
  • Pour les entrainements de rugby, c’est suffisamment proche pour que nous y allons en vélo et que j’ai le temps de faire une tâche qui ne demande pas trop de concentration. Cela dit, je prévois de trouver une famille avec qui covoiturer car cela évite les interruptions dans la journée

En cumulant toutes ces astuces sur la semaine, je gagne quelques heures précieuses. Comme pour l’argent où selon moi, il n’y a pas de petites économies, pour le temps, c’est pareil. Si j’ai l’opportunité de gagner 10 min sur une journée, je le fais sans hésiter car sur une semaine cela fait 70 min soit 1h10. C’est un temps que je peux utiliser pour travailler, me reposer, faire du sport et encore pleins de choses.

Multipliez cette durée par le nombre de semaines passées avec les enfants et ça fait une sacrée durée !

Bien sûr, je n’applique pas ces astuces de manière systématique. Je fais au mieux pour les suivre. Mais si j’ai des changements dans mon planning comme un déplacement professionnel et si je suis plus fatiguée que d’habitude, je laisse tomber ces bonnes pratiques et je me repose avant tout.

Pour pouvoir gagner du temps, il faut être en bonne santé et en forme. Optimiser votre emploi du temps ne doit pas se faire au détriment de votre bien-être. C’est l’inverse, le but est de gagner du temps pour en profiter.

C’est pourquoi il m’arrive de temps en temps me faire livrer des plats à domicile, de préparer des surgelés ou de faire des pâtes avec du jambon ou des knackis. Il m’arrive aussi de remettre à plus tard le ménage. Et les enfants, eux aussi ont le droit d’être fatigués. Comme je l’ai dit plus haut, la perfection, ça n’existe pas.

La bienveillance envers soi est aussi de mise pour atteindre ses buts sans se maltraiter et risquer un burn-out parental ou un burn-out professionnel.

L’essentiel est vraiment de s’écouter et d’adapter ses actions en fonction de sa forme et des contraintes du moment.

Et vous, dites-moi dans les commentaires ce que vous appliquez pour gagner du temps et être plus productive ? Je serais ravie de vous lire 🙂

PS : les liens mentionnés dans cet article sont des liens d’affiliation qui ne modifient en rien le prix du livre mais me permet de bénéficier d’une très faible commission.

About the author

lanouvellemamansolo

Le site de référence pour les parents en recherche d'épanouissement personnel après une séparation ou un divorce... Pour en savoir un peu plus sur moi, RV sur ma page "A propos" ;)

Leave a comment:


close

Recevez tous les nouveaux articles du site !

​Indiquez-moi votre adresse email