Parent séparé : pourquoi éviter le conflit avec son ex ?

man-colere1

Oui pourquoi ne pas se disputer avec son ex lors d’une  récente séparation ? Pourquoi ne pas lui expliquer qu’il ou elle est lamentable dans son attitude alors que c’est réellement ce qu’on pense ? Pourquoi ne pas lui balancer en pleine figure toute sa colère, ça défoule et c’est bien mérité ?

Pourquoi ne pas le ou la traiter de tous les noms car cet ex nous fait souffrir et nous oblige à vivre en maman solo, que ce soit parce qu’on est abandonnée ou qu’on soit contrainte de se séparer pour retrouver le bien-être ? Après tout, c’est à cause de cette personne, cet ex avec qui on avait un avenir commun couleur arc-en-ciel, qu’on est triste parce qu’elle nous cause de la peine.

La réponse que je donne est basée sur des échanges avec une psychologue de ma ville, mes lectures sur le développement personnel et mon ressenti par rapport à mon expérience personnelle.

Et les conséquences néfastes  du conflit avec son ex  sont  les suivantes :

Après une séparation, surtout les premiers jours, les premières semaines, les premiers mois, surtout si la relation a duré plusieurs années, il y a beaucoup de rancoeur, de tristesse, de colère alors c’est normal d’être à fleur de peau, de réagir au quart de tour à tout comportement jugé inadapté de notre ex…Mais à part nous permettre de lâcher la haine qu’on peut porter et nous soulager temporairement, le conflit, les disputes, le ton agressif, les gestes hostiles ne nous apportent rien de bon…Au contraire, se disputer avec son ex, c’est se fatiguer nerveusement et physiquement en argumentant pour défendre un point de vue qui ne sera pas écouté, c’est dépenser de l’énergie pour avoir raison et avoir le dernier mot…Après une séparation sauf si c’est une séparation à l’amiable avec un gros reste d’amitié ce qui est rare, négocier, convaincre l’autre de son point de vue : sur n’importe quel sujet, que ce soit l’éducation des enfants, le montant de la pension alimentaire, le mode de garde…c’est comme parler à un sourd….Après une séparation, celui (ou celle) qui a été quitté est malheureux et/ou furieux, alors il n’écoutera aucune parole constructive, il déclenchera une dispute, provoquera pour le plaisir de déstabiliser, blesser…mais ne réagira pas forcément de manière objective à une situation donnée….même pour l’intérêt des enfants. « La colère rend aveugle ». Donc les 1ers temps d’une séparation, il faut juste éviter de se retrouver en frontal pour discuter de sujets très importants…et si tu veux absolument le faire alors gardes ton sang-froid et ne réagis pas à la provocation d’un être en souffrance (c’est ce qu’il faut garder en tête)…le but est d’avoir le minimum d’échanges physique avec l’ex si on est en colère contre lui ou s’il nous déteste.

Les questions concernant les enfants peuvent se traiter par  mails ou par sms écrits de manière le plus neutre possible. Ce sont les modes de communication que je trouve le plus appropriés pour faire passer un message sans aucun sentiment négatif. Le téléphone peut aussi être un moyen mais moins distant que sms et email donc plus propice à provoquer une dispute.  En résumé, éviter la dispute est un mécanisme de protection de soi : on économise son énergie, énergie très précieuse quand est une maman solo multi-tâches. La dispute a vraiment peu de chances d’obtenir un résultat de son ex qui n’est pas à l’écoute.

Une autre conséquence très négative des conflits : ils sont destructeurs  pour nos petite têtes blondes (oups brunes pour moi). Ils vivent dans un climat tendu et ne peuvent sincèrement prendre parti. Même si l’un des 2 parents a réellement raison pendant une dispute, un enfant vit toujours très mal la situation. Il est malheureux et surtout déchiré. Car il ne faut jamais oublier qu’il est le résultat des deux parents. Chaque fois que l’un des parents rejette, maltraite, dénigre l’autre parent, c’est une part de l’enfant qui est rejetée, maltraitée, dénigrée. Dire à  ton ex qu’il (ou elle) est le pire monstre que la terre ait porté, c’est dire à tes enfants qu’ils sont les enfants d’un monstre et donc qu’ils sont eux-mêmes des montres…Ce n’est pas forcément conscient mais les enfants sont très touchés par les méchancetés, piques que peuvent s’envoyer leurs parents… Ils se sentent coupables de la situation, mal-aimés et vivent la dure expérience d’un ancien couple qui se déchire  et ne leur donne pas du tout envie d’être en couple une fois adultes.

Même si tu penses beaucoup de mal de ton ex, ne l’affiche pas devant tes enfants, ils sont jeunes et très sensibles, ils n’ont pas besoin de connaître les pensées négatives envers l’autre parent. Ca ne leur apporte rien de bon. Beaucoup de psychologues recommandent fortement aux ex-partenaires de ne pas se critiquer, ne pas se contredire devant les enfants qui se sont déstabilisés par le manque de sécurité qu’inspire deux parents en conflits. Et les enfants déjà bouleversés dans leur quotidien par une séparation n’ont pas besoin qu’en plus les parents disent des choses contraires.  Ils ont besoin d’un cadre stable et si les parents qui ne sont plus des amoureux restent des adultes qui communiquent avec des messages cohérents , clairs et convergents, ils auront au moins une base de valeurs, d’éducation, de points de vue commun…Plus facile à dire qu’à faire, je reconnais…mais quelle doit être la motivation de tout parent solo si ce n’est son propre bonheur et celui de ses enfants ?

Tu as le droit d’être en colère, fâchée, frustrée, haineuse envers ton ex mais après une séparation toute fraîche, c’est plus efficace de l’exprimer dans des activités physiques (boxe, jogging, tir à l’arc…) qui déchargent de nos toxines toxiques, des loisirs artistiques qui libèrent , des gestes symboliques (jeter tout ce qui rappelle l’ex par exemple, brûler ses lettres, se débarrasser de ses cadeaux…) qui soulagent et rompent avec le passé.

L’objectif est avec le temps d’apaiser les tensions, les rancoeurs, la peine pour commencer à retrouver une communication plus intelligente pour le bien de tout le monde.

Eviter le conflit ce n’est pas perdre la face ou être une faible petite chose qui n’a pas de caractère, c’est juste comprendre que ce n’est pas utile et que ça ne fait de bien à personne.

Le risque des conflits c’est qu’ils deviennent répétitifs et une habitude de fonctionnement que les parents n’arrivent plus à perdre.

De plus qui dit conflit dans un divorce dit frais d’avocats interminables…autant se séparer à l’amiable…même si ça prend du temps

Qu’en penses-tu ? Crois-tu que le conflit est utile ? Inévitable ?

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Qui suis-je?

lanouvellemamansolo

Le site de référence pour les parents en recherche d'épanouissement personnel après une séparation ou un divorce... Pour en savoir un peu plus sur moi, RV sur ma page "A propos" ;)

8 comments

Laissez un commentaire:


%d blogueurs aiment cette page :