• Home  / 
  • Amour Relations
  •  /  Le secret pour améliorer vos relations amoureuses, amicales, familiales et professionnelles

Le secret pour améliorer vos relations amoureuses, amicales, familiales et professionnelles

Si on réfléchit aux sources de notre bonheur, si on pense à ce qui nous rend heureux : les câlins de son enfant, le sourire d’un séduisant inconnu à la soirée d’hier, le soutien de sa famille, le compliment d’une collègue sur notre efficacité, le bonjour d’une voisine, la gratitude d’une amie qu’on a aidée, force est de constater que les relations constituent notre existence. Et que plus, elles sont épanouissantes, plus notre réservoir de bien-être est plein.

Et plus on se sent bien avec les autres, plus on a envie de transmettre son propre enthousiasme.

Bien sûr, la santé et l’indépendance financière sont des pré-requis à la liberté mais ce n’est pas suffisant. Une vie sans échanges avec l’autre, sans partages d’expériences, sans soutien, sans souvenirs communs, sans rires, sans pleurs et sourires ensemble est bien terne.

Les relations font notre bonheur ou notre malheur et leur qualité influe sur notre humeur.

Avec la multiplication des réseaux sociaux, des sites de rencontres, des sites professionnels de mise en relation et bien d’autres plates-formes, entrer en contact, nouer une relation avec une personne est très simple.

Mais la faire durer, l’entretenir, faire en sorte qu’elle soit de qualité est bien plus compliqué. Il est beaucoup plus facile de faire une rencontre que de garder un lien durable avec cette personne rencontrée.

C’est la réussite de la communication avec elle qui va déterminer la solidité du lien.

Pendant l’enfance, à l’école, dans nos études, on apprend beaucoup de choses mais rien concernant l’importance de savoir interagir avec son entourage de manière respectueuse et constructive.

Je me suis souvent demandé pourquoi certaines relations semblaient fluides, naturelles et enrichissantes et d’autres sources de frustration.

Je me doutais qu’une personne observatrice et douée d’empathie avait plus de chances que les autres d’avoir de belles relations. Car elle saurait se mettre à la place de l’autre,  mieux la comprendre et mieux répondre à ses attentes et besoins.

Je vois bien :

  • qu’il y a des couples complices et amoureux comme aux premiers jours même après de dizaines d’années mais aussi des séparations et des divorces
  • qu’il y a des enfants épanouis et équilibrés mais aussi des enfants rebelles et malheureux
  • qu’il y a des familles soudées mais aussi déchirées
  • qu’il y a des collègues reconnus et appréciés mais aussi des salariés mis au placard
  • qu’il y a des amis que tout le monde aime mais aussi des amis souvent critiqués ou oubliés

C’est en lisant le best-seller «  » que j’ai eu un déclic.

Tout être humain a besoin d’amour et de reconnaissance.

Et si la relation se dégrade, c’est parce qu’il n’a pas le sentiment d’être aimé et/ou reconnu.

Pense à toutes tes relations conflictuelles et frustrantes, tu verras que leur point commun est que tu ne t’es pas senti.e écouté.e, apprécié.e ou respecté.e. Ou tu n’as pas su écouter, reconnaître la valeur ou respecter cette personne.

Il suffirait donc de savoir mieux exprimer son amour, sa reconnaissance, sa gratitude envers quelqu’un pour améliorer la relation. Le secret des relations réussies, c’est donc savoir exprimer sa reconnaissance.

C’est en tout cas ce que démontre Gary Chapman qui explique que chacun d’entre nous a son propre langage pour exprimer son amour et sa gratitude envers l’autre, la reconnaissance de ce que la relation nous apporte. Il a recensé 5 types de langages :

  • Les paroles valorisantes
  • les moments de qualité
  • les cadeaux
  • les services rendus
  • le toucher physique

Selon lui, pour qu’une relation soit source de bonheur et durable, il est important que ses protagonistes sachent utiliser ces 5 langages en privilégiant celui qui sera le plus adapté à l’autre. On a tous notre langage préféré. C’est celui qui lorsqu’il est exprimé nous rend plus réceptif/réceptive car c’est notre langage. C’est celui qu’on comprend mieux, qui nous rend plus heureux que les autres. Autrement dit, si ton langage préféré est celui des cadeaux, tu te sentiras bien avec une personne pleine d’attentions sous forme de dons.  Une personne qui t’apprécie beaucoup mais utilise un autre langage pour te le montrer par exemple celui des services rendus t’imputera moins positivement car tu te sentiras moins aimé.e qui s’il utilisait ton langage favori.

Voici le détail descriptif de chaque type de Language

  • Les paroles valorisantes : c’est le fait d’exprimer de la gentillesse, de la bienveillance, de l’amour, de la gratitude en utilisant des compliments. C’est souvent employer des adjectifs positifs : tu es belle, tu es intelligente, ton travail est excellent, tu bricoles vraiment bien etc etc. En amour, une personne qui privilégie ce langage dira facilement « je t’aime » pour prouver son amour et ne se sentira pas aimée en retour si elle n’entend pas la réciproque.  Et pourtant il y a des gens qui peuvent aimer et le prouver par des actes et non des paroles. Ce langage consiste à insister sur les points forts de l’autre, à reconnaître ses qualités, à l’encourager dans ses projets. L’amour se transmet dans les mots qui sont donnés avec sincérité et avec le coeur. Certaines personnes, qui ne privilégient pas ce langage, pourront penser : « Oui mais les paroles, ce n’est que du vent, ça ne veut rien dire. Seuls les actes comptent » font une erreur. Elles raisonnent par rapport à leur propre langage préféré. Pour elles, l’amour, l’intérêt, l’amitié, l’esprit de famille se démontrent parce qui est fait. Mais c’est crucial d’accepter que certaines personnes ont besoin des paroles valorisantes pour remplir leur réservoir de bonheur et que si ce n’est pas fait, elles ne se sentiront pas reconnues et seront tentées d’aller vers une personne plus expressive verbalement. Ainsi pour qu’une relation, quelque soit sa nature, réussisse avec les adeptes des paroles valorisantes, il est important d’utiliser sa voix pour  déclarer ses sentiments à son copain,  communiquer ses encouragements à une amie , apporter de la gentillesse à une tante, dire son amour à son enfant, exprimer de la sympathie, des remerciements pour un travail professionnel de qualité
  • les moments de qualité : c’est ton langage le plus important si pour toi, les moments partagés ensemble sont vitaux.  Ce sont des instants où les partenaires vivent une belle expérience ensemble : un week-end, un voyage, une randonnée, une visite insolite, un restaurant gastronomique, un coucher de soleil…L’idée est de construire une histoire pleine de beaux souvenirs passés à deux en s’accordant mutuellement une attention totale. C’est le contraire de la routine où les partenaires manquent de présence vis à vis de l’autre.
  • les cadeaux : c’est un langage universel de l’amour toutes cultures confondues. C’est le témoignage physique du temps passé à chercher le cadeau qui fera plaisir à celui qui le reçoit ou son côté unique et personnalité. Ce n’est pas le prix qui compte mais l’amour qui a été mis dans le choix du cadeau : une jolie carte postale rare trouvée après des heures de recherche, un objet qui rappelle un beau souvenir passé ensemble, un repas cuisiné pendant des heures avec amour, une écharpe tricotée sur-mesure.  Un cadeau est donné dans l’intention de faire plaisir à l’autre, de lui apporter de la joie, du bonheur, un grand sourire. Un vrai cadeau est désintéressé, on donne pour voir le bonheur de l’autre mais pas plus. Ce n’est pas un cadeau qui s’offre pour paiement de services rendus. Un cadeau n’achète pas l’autre. Sinon ce n’est plus l’expression de l’amour mais une forme de manipulation pour obtenir un retour de l’autre ou pour se faire pardonner quelque chose. Parmi les signes d’infidélité d’un homme, il y a le fait d’offrir à sa femme beaucoup de cadeaux. C’est une façon de se racheter, de se déculpabiliser…ce n’est pas un cadeau qui part d’une bonne intention. Une autre façon de compenser un manque de présence est aussi d’offrir des cadeaux à ses enfants. C’est souvent le cas du parent célibataire qui ne voit pas souvent son fils ou sa fille. Pour se déculpabiliser, le parent va acheter des jouets. Ce n’est pas un comportement recommandé car il n’est pas sain. Les enfants préfèrent passer du temps avec leur père ou leur mère qu’accumuler du matériel qui ne remplacera jamais le temps qui défile. L’amour ne s’achète pas. Ceux qui aiment les cadeaux le perçoivent comme un signe d’amour, d’affection et ne l’évaluent pas à leur quantité trop fréquente ou à leur prix. C’est la qualité du cadeau qui compte.
  • les services rendus : Beaucoup disent que l’amour se prouve par des actions, de l’aide et ce sont eux  qui sont les plus sensibles à ce langage. Pour eux, aimer, c’est aider l’autre, lui rendre service, lui faciliter la vie, lui apporter du soutien. Tu connais sûrement des personnes connues pour leur grande générosité et leur disponibilité à servir les autres. Elles sont là pour t’aider à déménager, bricoler un meuble, garder tes enfants, te prêter leur voiture, te parler de leurs bons plans…Elles te donnent leur énergie, leur temps, te font profiter de leurs talents en bricolage, cuisine, jardinage, ménage, couture, photo…Il y a des personnes qui expriment leur amour, leur amitié, leur affection par ce qu’elles font et d’autres qui se sentent vraiment aimées et valorisées  ce langage d’amour est utilisé pour elles.
  • le toucher physique : il est prouvé que le bébé à la naissance pour bien grandir a besoin d’être touché physiquement. Je me souviens qu’à l’hôpital où j’ai accouché de mes 2 enfants, le peau à peau avec le nouveau-né est fortement encouragé.  En Europe, les contacts physiques expriment le lien social (par exemple la poignée de main), l’affection (la bise), le désir (le baiser), l’amitié ou soutien (accolade). Chaque culture, chaque famille est plus ou moins tactile. Et donc chacun développe un besoin plus ou moins important d’avoir des câlins, de se tenir la main, de faire des bisous, de caresser l’autre…Une personne qui privilégie ce langage sera plus touchée par un geste physique empreint d’amour ou d’amitié qu’une parole positive aussi gentille ou réconfortante soit-elle.

J’ai vraiment adoré lire ce livre car il est simple et plein de bon sens. Et son application est concrète et facile à mettre en oeuvre. De plus, le contenu est riche d’exemples de relations qui se sont améliorées grâce à l’usage du langage adapté.

Pour améliorer sa relation, il est important :

  • de connaître le (ou les langages préférés) de l’autre : le but est de le savoir pour l’utiliser. Bien sûr, les 5 langages sont importants et une relation peut tous les englober mais il y en a qui sont plus importants que les autres. Si votre amoureux aime les cadeaux, même tu n’ n’aimes pas en faire et penses qu’il y a d’autres façons d’aimer, remets-toi en question. Teste. Essaie d’accorder de lui accorder de petites attentions et observe le résultat. J’ai remarqué concernant les enfants qu’ils ne sont pas pareils. Il y en a un qui adore les câlins et m’en demande et fait souvent. Et l’autre qui dit que : « les câlins,  c’est pour les bébés »  mais préfère les paroles valorisantes. J’ai remarqué qu’en exprimant de manière plus adaptée, mes enfants se sentent plus aimés. Et je m’en sers pour atténuer leurs colères et disputes.
  • de connaître son propre langage préféré (ou ses langages préférés) : le but est de le communique à l’autre pour qu’il sache mieux communiquer avec nous-mêmes. Par exemple, si dans son travail, on se sent pas reconnue, pas valorisée et qu’on a besoin de paroles valorisantes, il est bon de le dire à son manager. Ca fonctionne avec son partenaire, sa mère, ses amis, ses collègues, ses enfants…bref dans toutes nos relations.

J’ai aussi particulièrement apprécié dans ce bouquin les références, les conseils pour les parents célibataires.

Etant maman solo, j’ai vraiment aimé découvrir une philosophie qui révolutionne ses relations et le fait que les parents célibataires soient souvent cités. C’est encourageant de se rendre compte que ce statut est considéré avec bienveillance.

D’ailleurs, l’auteur, un conseiller conjugal expérimenté,  a écrit un chapitre dédié à la situation de famille monoparentale. Il explique , pour cette citation de plus en plus fréquente, comment , bien employés ces langages peuvent améliorer sa propre séduction et aussi resserrer les liens avec ses enfants.

Si tu veux le découvrir, clique sur le lien ci-dessous :

Qui suis-je?

lanouvellemamansolo

Le site de référence pour les parents en recherche d'épanouissement personnel après une séparation ou un divorce... Pour en savoir un peu plus sur moi, RV sur ma page "A propos" ;)

Laissez un commentaire:


close

​Recevez régulièrement du contenu positif
pour réveiller le super parent solo en vous !

​Indiquez-moi votre adresse email

%d blogueurs aiment cette page :