Interview de Johanne, une maman solo rêveuse de 2 jeunes enfants très débrouillarde

 

Bonjour, peux-tu te présenter  ? 
Bonjour Alexandra, bonjour à vous tous. J’ai 28 ans et depuis ma séparation,  je lis les témoignages que vous partagez sur votre blog , c’est un mélange
de bonheur et de tristesse avec toujours une fin heureuse à chacune de ces interviews. Je me sens moins seule et je me rends compte que peu importe
l’histoire, on en sort toujours plus forte. J’ai donc décidée à mon tour de vous faire part de notre combat à tous les 3. Je suis une grande rêveuse ,
auparavant la réussite de la vie se définissait pour moi par une famille unie : une maman, un papa et des enfants.
Il était hors de question de me parler de famille recomposée. J’ai toujours vu mes parents faire le nécessaire pour entretenir leur amour et surtout pour que l’on grandissent tous ensemble.
Je voulais faire pareil,  je voulais d’une vie qui se résume par : ils se marièrent vécurent heureux et ensemble jusqu’à la fin de leur vie » .
Pourtant j’ai  » échoué » dès ma première grossesse après une relation de six ans avec le père de ma fille.
Quand je l’ai quitté,  j’ignorais à ce moment là, que j’étais enceinte. Mais je voulais devenir maman depuis bien longtemps. Je suis partie pour un garçon dont j’étais tombée folle
amoureuse. Quand  on a appris ma grossesse, on a eu le vague projet de l’élever tous les deux.  J’ai évidemment averti le père de ma grossese. Quelque semaines aprés
ma première echographie , la vie de mon amoureux a été enlevée :  accident de moto. J’ ai donc finis ma grossesse seule et c’est ma maman qui a assisté à l’accouchement.
Ma petite fille est née. Lorsqu’elle a eu 2 mois,  je me suis remise en couple. Pour ce nouvel homme, j’ai eu un coup de foudre immédiat, un coup de coeur énorme. Physiquement
il étais tout ce que j’aimais et mentalement, j’aimais sa compagnie, j’aimais rire avec lui. Les choses simples de la vie se transformaient en moments de bonheur.
Trés vite on s’est mis en ménage puis on s’est pacsés , il s’occupait de ma fille comme si elle était de lui.
A mes yeux il était le papa idéal, j’ai donc voulu lui offrir le plus cadeau qu’une femme peut offrir  à un homme qui le désire : un enfant, l’enfant de l’amour
notre enfant à tous les deux qui viendrait solidifier notre famille recomposée.
18mois aprés la naissance de ma fille , notre fils venait au monde.  Puis mon rêve devenait réalité :  il me demanda en mariage.
J’ai donc eu un mariage parfait, le mariage de mes rêves. Aujourd’hui, mes enfants ont 2 ans et demi et bientôt
4 ans.
Depuis combien de temps es-tu solo  ?  Quelle est la cause de la séparation  ? Comment es-tu devenue maman solo ?
Je suis devenue maman solo le 31 décembre 2016, 6 mois après mon mariage. Ca fait donc 1 an que je suis seule. A la question de la cause de la
séparation, j’aurais tendance à répondre que tout est de sa faute.  Mais si lui répondait à cette question, il dirait que tout est de la mienne. Je travaillais
comme une folle , je cumulais 3 emplois plus de 70 heures par semaine, je rêvais tellement de pouvoir financer notre voyage de noces. J’aimais aussi pouvoir
avoir un certain confort de vie et lui faire plaisir. Je pense que je n’étais pas faite du tout pour être mère au foyer.
J’étais exigeante,  il était important pour moi qu’il ait son permis de conduire,  qu’il travaille et que quand il est à la maison : tout soit en ordre, vaisselle ,
ménage et repas prêt ….
Il ne supportait pas ce qui lui appelait des « ordres » alors que moi j’appelais ça  » le quotidient la vie de famille »,  » le partage des
tâches », bref nos disputes étaient toujours à cause de cela.  Le soir du 31 décembre, je suis rentré du travail,  on devait allé au cinéma, il a simulé
une grosse dispute avec énormément de violence . C’était comme si tout avait était préparé d’avance comme un sketch. Il a quitté l’appartement sans que je comprenne
réellement ce qui se passait. Il est reparti habiter chez ces parents. J’étais persuadée qu’il allée revenir. On était jeunes marié set parents d’adorables enfants,
on vivait bien sans se priver, on partait en vacances , il ne pouvait pas me quitter sous pretexte que j’étais  » chiante à vivre ».
Pendant trois mois, suite à son départ il venait regulierement à l’appartement, ça lui arrivait de dormir là , il me disait qu’il m’aimait mais qu’il était perdu.
Que ça avait été trop loin. On se comportait commen mari et femme, il me disait « je t’aime » .
Puis un matin alors que j’étais avec lui en train de faire les courses,  j’ai reçu un appel d’une jeune fille qui me disait
 » Qu’est ce que tu fais avec mon copain?  Je m’étais enfin debarassé de toi « ( c’était quelque chose comme ça)
Elle me parlait de mon mari du père de mon fils.  Je lui ai demandé des explications, il est simplement parti.
En discutant avec cette fille qui avait 19 ans (quasiment 10 ans de moins que moi) et qui était étudiante, j’ai su qu’il vivait une double relation
depuis toujours plus ou moins avec elle ( et par la suite j’ai su qu’il n’avait pas que elle).
Quand il s’est mis avec moi, il était déjà avec elle , il lui avait expliqué que ça serait plus simple pour lui que j’étais stable, j’avais un appartement et un emploi
alors qu’elle étais étudiante, elle avait 16/ 17 ans à cet époque. J’ai envie de dire que la cause de notre séparation, c’est elle, cette fille qui voulait
ma vie , ma place et qui aujourd’hui habite dans l’appartement où l’on vivait en famille mais si ça n’avait pas était elle,  ça aurait était une autre.
Que fais-tu quand tu n’as pas le moral pour te rebooster  ?
Me retrouver seul avec deux bébés alors âgés de 16 mois et presque 3 ans à gérer le quotidien et mes trois emplois j’ai vite craquer , je n’avais jamais le moral et
les enfants me voyaient pleurer sans cesse.  J’étais épuisée aussi bien moralement que physiquement,  je pensais souvent au pire je ne voyais pas le bout de ce cauchemar.
J’avais échoué dans ma vie , la vie parfaite de la famille traditionnelle. Il m’était impossible de sortir pour me rebooster puisque j’avais les enfants en charge au
quotidien. Ils attendaient chaque soir le retour de leur papa. La solution  était simple, j’ai arrêtée un par un mes emplois puis on a quitté
l’appartement qui était rempli de souvenirs.
J’ai trouvé une maison à la campagne , c’est devenue notre maison rien qu’à tous les trois et de voir que je pouvais y arriver seule m’a énormément reboostée.
Je mentirais si je disais que aujourd’hui j’ai toujours le moral, non un an après il m’arrive encore de pleurer
le manque de la vie de famille.
Aujourd’hui que les enfants sont à l’école et en nourrice. Quand je n’ai pas le moral, je télephone à ma meilleure amie, elle m’écoute
me plaindre sans me juger mais me donne son avis, parler est ma thérapie pour aller mieux. Je cours beaucoup également les écouteurs dans les oreilles, j’évacue le stresse,
la douleur et la peur. La course à pied est mon échappatoire et me sauve de la déprime.
Que dirais-tu à un parent solo qui voudrait se séparer mais a peur de le faire  ?
La vie est trop courte et mon passé ma montré qu’elle pouvait se stopper à tous moment. Alors il es temps de vivre votre vie à vous.
Nous sommes nombreuses à avoir réussi à surpasser la peur de la solitude, la peur de la séparation alors si c’est seulement la peur qui vous empêche de partir
il est temps de la surmonter. Un nouveau chapitre s’ouvre à vous et vous allez pouvoir le rédiger comme bon vous semble !
Comment tes enfants se portent depuis la rupture  ?
Mes loulous se portent à merveille. Evidement cette dure épreuve les a endurci, ils ont peur de l’abandon et sont devenus trés calins et bisous avec moi. Ils se
sont énormément rapproché tous les deux, d’ailleurs depuis il dorment dans la même chambre. Auparavant il leur arrivait de me dire :  » tu vas nous trouver un papa ?
 » je leur explique une fois de plus qu’il on déjà chacun un papa et ma fille me répond :
 » oui mais tu as un grand lit et deux oreillers et tu es toute seule  » alors je lui dis que je suis pas toute seule,  je suis avec eux deux alors elle me dit :
 » maman tu sait bien qu’il faut un papa à la maison comme mes copines  »
Les enfants ressentent nos sentiments, nos peines et nos joies, depuis que je vais bien eux aussi vont bien. Je n’ai eu que des retours positifs de l’école et de
la nounou, ce sont des enfants épanouis et très biens dans leur tête. Je n’oublierais jamais quelques mois après la séparation : ma fille de 3 ans est revenue de l’école
avec un dessin. Il y avait quatre bonhommes représentés : sa maman, elle , son petit frére et un peu plus loin le papa. Le dessin était arraché au milieu d’un côté
maman et les deux enfants de l’autre côté tout seul : le papa. Par réflexe j’ai dis que son dessin etait trés beau, j’ai pris le scotch , je l’ai reparé et aussi petite
qu’elle est, elle ma dit :  » non maman laisse le comme ça, c’est fait exprès, le papa il doit pas revenir  » .  A ce moment là, j’ai compris que tout était clair pour
elle .
Quelle est ta vision de l’amour ?
Aussi grande rêveuse que je suis , je me dis que je veux recommencer tout à zéro.
J’espére avoir la chance de recontrer un homme qui aura la même vision que moi, j’espère me marier cette fois  » jusqu’ à ce que la mort nous sépare » et pourquoi
pas avoir un 3ème enfant . J’ai toujours entendu dire :  » quand on prend l’arbre on prend les branches avec » . J’espère trouver le bûcheron parfait qui nous prendra
tous les 3 et qui restera auprés de nous pour toujours .
Es-tu de nouveau en couple ? Préfères-tu le célibat ?
Je suis depuis ma séparation seule parce que il m’a fallu presque 11 MOIS avant de reussir à tourner la page, avant de faire un deuil sur ce que je pensais
être l’amour de ma vie.  Auparavant je n’aurais pu m’imaginer être avec quelqu’un d’autre. Depuis un 1 mois, je suis prête à aimer de nouveau mais tant que je serais
mariée, je n’arriverais pas à construire une relation .
As-tu un message à partager avec les autres parents solos  ? Avec les papas solos  ? Avec les mamans solos  ?
N’oubliez jamais qu’un enfant se fait à deux et qu’il n’est donc pas la « proprieté » d’un seul parent.Veux-tu rajouter qque chose à cette interview ?
Depuis que je suis maman solo, j’entends toujours les mêmes phrases , ces deux phrases qui me mettent de mauvaise humeur :
PHRASE 1
–  » Oui mais toi t’as de gros revenus vu que tu es seule avec tes enfants, l’état te donne beaucoup  »
-Alors non être parents solo n’a jamais rendu quelqu’un millionaire et j’ai les mêmes factures et dépenses ( voir plus) que toi.
PHRASE 2:
 » En même temps, tu as la vie que tu as voulu faut assumer maintenant »
Alors non personne (enfin en tout cas pas moi) s’est dit un matin en se réveillant, je vais faire un enfant avec lui puis un jour
je l’élèverai seule parce que c’est trop cool.
Même si on choisit de se séparer (quand on le subit pas), ce n’est pas ce que l’on imaginait à la base.
****************************************
Merci beaucoup Johanne de partager ton histoire dans laquelle certaines mamans se retrouveront 🙂
N’hésitez pas à l’encourager dans les commentaires ou lui poser des questions. Et vous aussi, partagez vos expériences de mamans ou papas winners !!!
About the author

lanouvellemamansolo

La plume sérieuse, sensible ou moqueuse d'Alexandra, working maman solo de 2 enfants sur l'amour, le célibat, la parentalité, le développement personnel... Pour en savoir un peu plus sur moi, RV sur ma page "A propos" ;)

4comments

Leave a comment:


GRATUIT ​Mon guide spécial Parent Solo pour rebondir et s'épanouir personnellement - Clique ici ​et reçois tout de suite ton cadeau !

close

​Recevez régulièrement du contenu positif
pour réveiller le super parent solo en vous !

​Indiquez-moi votre adresse email