Parent solo : Faire le deuil de la famille traditionnelle

deuil-famille-3

Aller de l’avant, c’est accepter le passé, le laisser derrière soi sans jamais reculer, ne pas le regretter, juste se retourner de temps en temps pour évaluer le chemin parcouru depuis la porte des souvenirs qu’on a refermée avec tristesse (et soulagement pour ceux qui ont souffert).

Et lorsqu’on admet la réalité de la situation présente, l’échec d’une relation qui a donné naissance à un ou plusieurs enfants, lourd est le coeur. Avant que le couple ne se sépare, il y avait toute une série d’évidences qui nous habitaient : on emménage ensemble puis après la case optionnelle du mariage ou du pacs, on achète un logement ensemble, on fait un enfant ensemble puis un deuxième. Voire plus. Pour les plus conformistes, avec les deux enfants, il y aurait un chien. Comme dans toutes les publicités d’assurance qui nous présentent des familles heureuses, souriantes, croquant la vie à pleines dents et prévoyantes parce qu’elles ont souscrit à des contrats de sécurité sur leur vie, leur santé, leur retraite..

Evidences et sécurité, deux mots qui disparaissent du monde du parent solo. Sécurité à oublier, évidence à enterrer. Et place au deuil !


Celui de la famille « normale ». Pour les enfants, il n’y a pas une résidence mais deux résidences. Fini la chambre de papa Et maman. Chacun a son logement avec sa chambre. Fini les photos de famille avec papa et maman. Fini les vacances avec papa et maman.

« C’est marqué nulle part dans les contes que nos petits princes et princesses auraient une vie décomposée ainsi. »

Si c’était le cas avant la séparation, après, la maman ne portera plus le même nom que ses enfants.
Sur le chemin de la vie que nous avons emprunté, nous avons perdu la boussole de Mr et Mme Tout Le Monde. Plus la peine de chercher la direction « Normalité », c’est terminé, on s’est trompé, on a pris la sortie « Inconnue ». On sait pas où ça mène, on a perdu la ceinture de sécurité, à l’heure du gps, la route n’est plus toute tracée comme celle de nos parents.

On se donne le droit de de s’être trompé(e), on essaye de comprendre pourquoi. On se dit qu’on fera mieux la prochaine fois.

Mais quoiqu’on se promette, on sait que la famille Ricoré, ce sera jamais nous, que notre petit dernier avec l’ex n’aura jamais de frère ou soeur peut-être un demi-frère ou une demi-soeur dans le futur. Nos petites merveilles auront toujours un papa et une maman et ils auront potentiellement un beau-père pour la maman solo. Peut-être aussi des frères et soeurs par alliance avec la famille recomposée.

Aller de l’avant, c’est faire le deuil d’être comme les autres, comme le modèle de famille nucléaire que la société valorise.

Devant soi, c’est un avenir différent de notre imaginaire d’enfant qui s’ouvre. Un avenir à construire en se posant les bonnes questions: « qu’est-ce que je veux pour mes enfants et aussi pour moi ? Comment je vais vivre ? Comment je veux vivre ? Et comment y arriver ? « 

Car au fond même si sur la carte de l’existence, on est pas là où on pensait arriver, la vie est belle et pleine de surprises et charge à la maman solo d’aller où elle veut, guidée par ce qui lui rend le sourire. Et adieu au moule trop étroit de la société dans lequel nous ne sommes pas rentrées. On a pas voulu ou on a pas eu le choix. Tant pis mais peut-être tant mieux. Certains esprits religieux penseront que le parent solo ira en enfer parce qu’il a rompu un pacte sacré scellé devant Dieu mais qu’importe ! Le paradis, c’est sur terre qu’on va le chercher.

Cela fait maintenant plus 4 ans que ce site existe et que j’ai aidé et j’ai accompagné des centaines de parents par mail, par téléphone, par skype ou en physique pour les aider à se reconstruire et s’épanouir suite à une crise de couple comme une infidélité, une séparation ou un divorce.

Pour celles et ceux qui souhaitent aller plus loin dans leur épanouissement personnel et familial, je propose des séances d’accompagnement. Pour savoir en quoi ça consiste, il suffit de cliquer ici.

PS : quand on lit cet article, on voit clairement qu’il s’adresse aux mamans, c’est tout simplement parce que je suis une maman qui partage ses ressentis. Mais si cet article peut parler à un homme, à un père et bien tant mieux, ça me fera aussi plaisir !

Je ne suis pas pour la guerre des sexes mais pour l’entraide et le partage entre personnes qui partagent les mêmes valeurs : liberté, indépendance, tolérance, ouverture d’esprit et remise en question le tout avec authenticité, bienveillance et humour 😉

A propos de l'auteur

lanouvellemamansolo

La plume sérieuse, sensible ou moqueuse d'Alexandra, working maman solo de 2 enfants sur l'amour, le célibat, la parentalité, le développement personnel... Pour en savoir un peu plus sur moi, RV sur ma page "A propos" ;)

9 comments

Laissez un commentaire:


GRATUIT Mon guide spécial Parent Solo de 24 pages - Clique ici pour recevoir tout de suite ton cadeau !

close

​Recevez régulièrement du contenu positif
pour réveiller le super parent solo en vous !

​Indiquez-moi votre adresse email