Comment savoir si une relation vaut la peine d’être sauvée

L’idée de cet article m’est venue d’une mère de famille de deux enfants qui suit ma page facebook. Elle est en couple depuis plus de 10 ans et a le sentiment que son couple part à la dérive. Elle et son mari communiquent très peu, les sujets de conversation qui ne concernent pas leurs enfants n’existent pas. Avec les années, les non-dits, les malentendus, les conflits se multiplient. Elle essaie de relancer les discussions mais sa patience et sa persévérance pour rétablir les échanges se heurtent à de cuisants échecs.

Pour reprendre ses propres termes, elle se heurte à un mur lorsqu’elle fait le premier pas vers son partenaire. Et ses tentatives sans succès la découragent.

Elle se lasse de cette relation de plus en plus tendue et se demande si la séparation n’est pas inévitable.

Je n’ai pas la version de son mari mais quelle que soit la qualité de la relation, les deux partenaires en sont responsables. Il n’y a pas un bon et un mauvais dans le couple.

En revanche, il est possible que chacun ait évolué différemment et que ce qui constituait le ciment du couple s’est détérioré.

Personnellement, je pense aussi que toute relation est une opportunité pour apprendre sur soi, sur l’autre et se remettre en question pour être une meilleure personne.

Prendre la décision de se séparer surtout lorsqu’il y a des enfants ne se fait pas à la légère.  Comme l’un des 4 accords toltèques auquel j’adhère  complètement, il est important de faire de son mieux.

Et de se poser les bonnes questions :

1- Est-ce que je l’aime encore ?

Selon moi, c’est une question cruciale. Parce que je fais partie des gens qui sont pour les relations basées sur l’amour. S’il y a des sentiments envers l’autre alors ça vaut la peine de se battre : pour soi, pour l’autre et pour les enfants.

Car quand on est heureux en amour, c’est tout l’entourage proche qui en profite. Quand on aime et que cet amour est réciproque, le couple rayonne et transmet cette belle énergie aux petites têtes blondes, aux amis, à la famille.

2-Est-ce que je suis sûre que je ne l’aime plus ?

La réponse a la question précédente peut être non parce que le contexte actuel est froid, triste, lourd. La fatigue, la routine, des problèmes liés au quotidien pèsent sur les parents qui en oublient les bons moments partagés, les beaux souvenirs, les qualités de l’autre.

A trop focaliser sur ses problèmes, on en vient à l’oublier que l’autre est important pour nous, qu’il a été par le passé une source de bonheur et que ce passé peut revivre au présent. Qu’on l’aime encore.

Un moyen de savoir si l’amour est toujours là, même s’il semble bien enterré au fond de soi, est de prendre du temps pour soi. Prendre du recul. Se poser la question de ce qu’on attend du couple à l’avenir, ce qu’on souhaite vivre ensemble.

Se poser la question du manque en l’absence de l’autre. Comment se sent-on sans l’autre : léger, triste, frustré ? Une prise de distance, un temps de réflexion peut être utile pour répondre à cette question

3- Pour quelles raisons, j’ai envie de sauver mon couple ?

C’est une question très importante et les réponses doivent être basées sur l’envie, l’amour, le coeur et non la peur.

J’entends par les réponses qui viennent du coeur : des valeurs communes, un projet d’avenir, des envies de vivre de nouvelles expériences …

C’est le sentiment qu’il y a encore beaucoup de choses à vivre, à partager, à apprendre à 2 et en famille qui doit primer. C’est le coeur qui parle.

Les mauvaises raisons de rester en couple sont celles basées sur la peur : la peur de ne plus retrouver partenaire, la peur de ne pas assurer financièrement, la peur de l’inconnu, la peur de l’avenir des enfants et de leur réaction, la peur du regard des autres, la peur de ne pas s’en sortir, la peur de perdre son confort matériel, la peur de perdre tous les amis du couple.

Ces peurs ne sont pas illégitimes mais elles ne doivent pas guider un choix. Un choix guidé par la peur enferme dans une prison qui, à plus ou moins long terme, rend aigri et frustré.

Derrière chaque peur, il y a un grand désir. Derrière la peur d’être célibataire, il y a un grand désir de vivre une relation épanouissante.

C’est l’envie qui vient du fond de son coeur et les projets communs qui seront les meilleurs moteurs pour sauver un couple.

S’ils existent alors rien n’est perdu tant qu’on a pas tout essayé

4- Pour quelles raisons, j’ai envie de me séparer  ?

L’amour ne suffit pas toujours à sauver un couple. La rupture dépend aussi de changements apparus en cours de relation, l’autre a changé ou nous avons changé.

Qu’est-ce qui nous empêche de continuer la relation ? Est-ce que nous n’avons plus les mêmes objectifs de vie ? Est-ce que nous avons les mêmes valeurs ? Si nous nous découvrons l’envie de se rapprocher de la nature, de vivre à la campagne alors que notre conjoint ne supporte pas de quitter la ville, vivre ensemble sera très compliqué. Avec le temps, les deux personnes qui forment le couple peuvent évoluer différemment et se connaissent mieux. Et quand on se connaît mieux, on sait ce qui nous convient et ce qui ne nous est plus acceptable. C’est pour cela que certains couples qui se rencontrent jeunes et s’aiment sincèrement se séparent parce qu’en ayant une meilleure connaissance d’eux-mêmes, ils découvrent des parties d’eux même qui ne sont plus compatibles avec l’autre. Par exemple, si l’un devient de plus en plus casanier et solitaire alors que l’autre se découvre une passion pour les voyages, la nouveauté, concilier ces 2 personnalités devient compliqué. Je connais un couple dont le mari a découvert son amour de la nouveauté, son envie de visiter le maximum de villes et donc de s’installer quelques années pour connaître un nouvel environnement puis de tout recommencer quelques années plus tard. Sa femme ne partage pas cette envie. Alors soit ils trouvent un compromis acceptable soit l’un se sentira frustré car il forcera sa nature pour maintenir la relation avec l’autre.

Lister les raisons de vouloir partir est très utile car ça permet d’identifier les problèmes du couple non pas pour se complaire dans la galerie mais pour trouver des solutions à ces problèmes. Chacun a ses propres limites acceptables et non acceptables.

Et chacun sait ce qu’il est prêt à faire pour résoudre une crise.

Certains peuvent et veulent surmonter une infidélités, des problèmes financiers, la routine, le manque de communication, une forte dépendance…

Il y a 2 seules raisons de se séparer qui selon moi sont irréversibles, non réparables et justifient une séparation nette sans retour arrière :

  • la violence verbale qui détruit profondément et durablement le partenaire mais aussi les enfants
  • la violence physique qui détruit profondément et durablement le partenaire mais aussi les enfants

 

Si malgré les raisons de se séparer, des solutions à mettre en oeuvre sont possibles alors la relation mérite d’être sauvée.

Je ne mentionne pas les sentiments de l’autre partenaire pour prendre cette décision. Car effectivement, il est pertinent de se demander si ça vaut la peine de rester en couple si l’autre ne fait aucun effort ou s’il ne semble plus amoureux. Ce sera l’objet d’un prochain article.

Ce n’est pas un point prioritaire quand on réfléchit sur son couple. Ce qui est important, c’est de se poser des questions sur soi, de se recentrer pour changer. Savoir se mettre à la place de l’autre pour comprendre ses attitudes.

Et ainsi rebondir en trouvant la solution pour améliore la situation. En lisant le mail de la maman hésitante, on pourrait penser qu’elle a tout fait et que son mari est passif et indifférent.

Mais c’est parce qu’elle ne comprend pas son comportement. Peut-être fuit-il tout simplement la discussion non par désintérêt mais par crainte de passer un mauvais moment.

Peut-être qu’avant d’envisager de sérieuses discussions, réintroduire de la complicité, de la légèreté est un meilleur moyen pour reconquérir l’autre.

Il n’y a pas de solution toute faite au bonheur en couple , juste des pistes et chacun a les moyens à force d’introspection de trouver des solutions 🙂

Dites-moi dans les commentaires ce qui vous a poussé à sauver votre couple ou à vous séparer.

 

 

 

 

 

 

 

 

A propos de l'auteur

lanouvellemamansolo

La plume sérieuse, sensible ou moqueuse d'Alexandra, working maman solo de 2 enfants sur l'amour, le célibat, la parentalité, le développement personnel... Pour en savoir un peu plus sur moi, RV sur ma page "A propos" ;)

Laissez un commentaire:


GRATUIT Mon guide spécial Parent Solo de 24 pages - Clique ici pour recevoir tout de suite ton cadeau !