• Home  / 
  • Amour Relations
  •  /  J’ai testé une séance de coaching avec Mathilde, une maman coach efficace

J’ai testé une séance de coaching avec Mathilde, une maman coach efficace

 

Alors qu’est-ce que le coaching ? Ce mot revient si souvent. Il est même tellement employé à toutes les sauces.

Les médias, la publicité, la télé, les vidéos nous présentent des coachs de tout bord. Des coachs qui nous rendent des services en tout genre : coach en déco comme une certaine Valérie, coach sportif, coach en relooking comme une certaine Cristina, coach en recherche d’appartement comme un certain Stéphane, love coach, coach comme une certaine Nanny.

J’avoue que voir des coachs partout,  des coachs qui te vident tes placards et tes frigos pour t’éviter de manger n’importe quoi en te facturant le service à un prix exorbitant m’a donné une image négative de la profession.

J’avais le sentiment que nous devenions une population d’assistés aidés par des charlatans sans scrupules, uniquement motivés par l’appât du gain.

Pour être honnête, il y a quelques années, je considérais le love coach (coach qui aide à avoir une relation amoureuse belle et durable) comme un requin qui s’enrichit sur le dos d’âmes en peine abimées par une rupture difficile.

Un individu qui multipliait les séances coûteuses d’écoute et de conseil en créant une forme de dépendance avec le coaché pour en faire un fidèle pigeon.

Et pourtant je suis passionnée par le développement personnel, par toutes les méthodes, toutes les expériences qui permettent de devenir une meilleure version de soi-même,  de progresser car je suis convaincue que la vie est une expérience qui nous permet de mieux nous connaître et d’évoluer. La curiosité a toujours été la plus forte chez moi. Je me suis toujours intéressée à l’être humain, à sa psychologie. Je me suis demandée ce que pouvait vraiment apporter le coaching dans ma vie. Et c’est en rencontrant des coachs, en lisant énormément sur le sujet que ma suspicion et mon hostilité se sont progressivement transformés.

C’est ma méfiance et mon ignorance naturelle qui me donnaient ces préjugés. Mais ma curiosité naturelle a été plus forte et autour de moi, à Paris mais aussi à Toulouse, je constatais que de plus en plus d’amis en quête de mieux-être se tournaient vers le soutien d’un coach.

Etant salariée en entreprise, j’ai aussi constaté que de plus en plus, des coachs étaient sollicités pour faciliter les relations parfois difficiles dans une équipe, ou entre un manager et ses collaborateurs ou pour aider un manager à être meilleur voire obtenir une promotion.

Petit à petit, j’ai changé d’avis et constaté que le coaching est une discipline qui peut apporter beaucoup aux coachés. Et tout sa philosophie me correspond tout à fait car elle repose sur l’idée qu’à force de volonté et d’actions, nous pouvons progresser.

La différence avec une psychothérapie, c’est que le coaching est centré vers l’action. Il ne s’agit pas d’analyser en détail un passé comme pour une psychothérapie mais bien de changer des choses dans sa vie, faire des choses, ne pas se contenter de parler mais bien se décider à apporter des changements concrets dans sa vie : changement d’habitudes, nouvelles initiatives, mises en actions.

Le rôle d’un coach est de nous aider à atteindre un objectif que nous nous sommes fixés, en nous conseillant, en nous encourageant, en nous faisant réfléchir sur nous-mêmes, en nous faisant nous remettre en question.

C’est une sorte de miroir qui nous pousse à corriger ce qui ne va pas en soi et à donner le meilleur de soi-même. Ce n’est pas facile contrairement à ce qu’on penser car le coach est un guide mais celui ou celle qui travaille est le coaché.

C’est le coaché qui réfléchit, qui se pose des questions, qui se prend en main, qui sort de l’état de victime de sa vie pour devenir acteur de sa vie.

Je pense sincèrement qu’après une rupture, quand on est parent solo, il est utile de s’intéresser au coaching. Parce que le coaching permet de faire le point sur son passé, mettre en lumière les causes d’un échec, insister sur les points à travailler et aller de l’avant. Et surtout éviter de reproduire les erreurs du passé.

Le coach est un professionnel qui nous aide à être plus heureux et atteindre nos objectifs.

La société nous incite à investir dans la pierre , dans l’immobilier mais pas en nous-même. Alors que se faire coacher, c’est investir sur soi. C’est être une meilleure personne. Et c’est un sacré investissement qui vaut le coup car il permet de s’améliorer, d’être plus heureux et d’avancer.

Et si cela à un prix, il vaut bien le coût.

Bref , j’ai changé ma vision de ce métier qui a pour bel professionnel qui nous aide à être plus heureux et atteindre nos objectifs.

Et ça, ça n’a pas de prix.

Investir sur soi, c’est se faire un cadeau pour soi et aussi pour les autres. Car quand nous sommes heureux, ceux qui nous entourent profitent de ce rayonnement. Et quand nous gagnons en amour de nous-même ,

notre vie s’en ressent car nous faisons des choix qui nous ressemblent et nous rendent plus heureux.

Curieuse de nature et aimant beaucoup les valeurs et la vision de la vie de Mathilde Callot, j’ai été coachée par elle pendant 1 heure.

Je souhaitais faire sa connaissance et aussi savoir quelle croyance de mon côté pouvait me bloquer pour avancer dans la vie.

Mathilde Callot est une personne très à l’écoute du fait de sa grande sensibilité. Elle a su naturellement détecter une croyance négative que j’avais en moi et m’a conseillé des affirmations et des actions pour transformer cette croyance limitante.

J’aime beaucoup les valeurs que prône Mathilde Callot car ce sont les miennes : le respect de sa propre valeur, de l’empathie, de l’ouverture d’esprit le tout dans une écoute bienveillante et sans jugement.

Elle a une forte sensibilité qui permet de détecter un point bloquant, une croyance limitante, une blessure vivace et une expérience de la vie qui permet de proposer des pistes de solutions pour s’en sortir.

Je vous invite à aller sur son site (www.de-parent- a-soi.com) si vous souffrez d’un mal-être, si vous ressentez le besoin de vous sortir de situations malheureuses : ruptures douloureuses, sentiment d’abandon, problèmes relationnels avec vos proches et vos enfants car ses articles sont très utiles pour nous aider à mieux-être.

Dites-moi dans les commentaires quelle est votre vision du coaching ? En avez-vous déjà fait ?

Qu’en pensez-vous ? Aimeriez-vous en faire ? Dans quels buts ?

About the author

lanouvellemamansolo

La plume sérieuse, sensible ou moqueuse d'Alexandra, working maman solo de 2 enfants sur l'amour, le célibat, la parentalité, le développement personnel... Pour en savoir un peu plus sur moi, RV sur ma page "A propos" ;)

3 comments

Laissez un commentaire:


GRATUIT Mon guide spécial Parent Solo de 24 pages - Clique ici pour recevoir tout de suite ton cadeau !