• Home  / 
  • Sorties et visites
  •  /  Autour de Toulouse : ma sortie scolaire dans un cadre ludique et pédagogique

Autour de Toulouse : ma sortie scolaire dans un cadre ludique et pédagogique

Musée d’art et de traditions

C’est tellement rare pour moi de passer une journée complète à l’école avec les enfants depuis que je suis à Toulouse. Et pour une fois, j’ai posé un jour de congés pour passer du temps avec eux, mieux connaître leurs maitresses, les ATSEM, leurs copains et copines. Le départ est prévu à 9h mais nous prenons du retard car accompagner plus d’une soixantaine d’élèves surexcités n’est pas une mince affaire. Il faut les compter, s’assurer qu’ils ont bien leurs casquettes, leur casse-croute, qu’ils n’emmènent pas des affaires qu’ils risquent d’oublier comme des lunettes de soleil. Aider ceux qui ont égaré leur chapeau. Les accompagner aux toilettes. C’est un vrai boulot qui demande de l’énergie et de la patience.

Nous sommes divisés dans 2 bus. Je monte dans celui de mon fils qui est en petite section en demandant à la maitresse si au retour je peux rentrer avec sa grande soeur pour ne pas faire de jaloux.

Ce n’était pas prévu car en faisant ça, je réduis le nombre d’accompagnateurs parents pour les petits et ce n’est pas un cadeau que je lui fais car les petits de 4 ans demandent plus d’attention que la classe de ma fille de 6 ans.

D’ailleurs j’avoue que j’ai regretté mon choix car je me disais que m’occuper des enfants de la grande section aurait été plus simple…en même temps, mon fils méritait bien ma compagnie et les petits sont adorables.

Après avoir installé les bambins dans le bus non climatisé par 30° (non je ne critique pas) et affronté les embouteillages de la ville rose, nous arrivons enfin à destination.

Nous sommes au musée Cap al Campestre, à Muret. C’est le cadre enchanteur et vert du musée des choses anciennes.

Cet endroit propose des visites à thèmes sur le travail des céréales,

la maison en 1900 :

 

le travail du bois, les moyens de locomotion :

la cave à vin :

 

 

ou encore les moyens de communications comme des trains, des wagons aménagés :

Je découvre le grand frère de la fratrie qui gère toute seule cet immense domaine de bâtisses de trésors du siècle dernier :  c’est Bertrand qui est un sacré personnage doué pour se faire entendre des groupes d’enfants, susciter leur attention, leur curiosité et  se faire obéir quand ces derniers poussent la voix trop fort. C’est évident qu’il a l’habitude d’accueillir les enfants. Il nous entraîne dans le bâtiment où les enfants vont découvrir comment faire du vrai jus de pommes.

Bertrand raconte aux enfants l’intérêt de manger une pomme ,  les questionne sur les expressions liés à la pomme, cite le nombre de variétés de pommes en France (440 !!!). Son discours est très intéressant. Je ne vous en dirais pas plus car le mieux est d’aller le voir mais je vous garantis que c’est un vrai plaisir de le voir transmettre aux marmots son amour et respect de la nature, son goût pour les produits frais et sa bonne humeur teintée d’humour. Les écoliers se sont régalés des pommes mais de tout ce qu’ils ont appris sur sa fabrication, son histoire, ses variétés. Moi même, en tant qu’adulte, j’ai beaucoup appris sur ce fruit le plus consommé de tous et nul doute qu’il m’a influencée sur ma manière de la manger parce que la pomme est l’un des fruits les plus traités et qu’il est donc recommandé de la consommer bio.

La matinée est entrecoupée de récréations et de pauses pour s’hydrater car la chaleur règle dans le sud. La météo a prévu (sans se tromper) 35° l’après-midi.

A midi, nous déjeunons à l’ombre d’une gigantesque table entre parents accompagnateurs , maitresses, ATSEM et enfants. Il ne faut pas apprécier le calme à table parce manger, blaguer et chanter semblent indissociables pour les petits.

Sous le regard triste et culpabilisant de mon fils, je rejoins le groupe des grands pour passer l’après-midi avec ma fille. Et je découvre Renaud, le  frère de Bertrand qui nous présente la préparation et la cuisson au four du pain. Il a un style complètement différent de son frère, leur point commun, c’est leur voix grave qui porte et qui fait autorité sur les enfants. (On a beau dire mais une voix d’homme, c’est plus efficace pour se faire obéir…) . Lui aussi sait captiver son  très jeune public. Nous le regardons faire avec beaucoup d’attention, impatients de dévorer les brioches de pain alléchantes. C’est en le faisant faire qu’on comprend que la qualité, que les bonnes choses, ça demande du temps. Et que les saveurs doivent venir des produits bruts et ne doivent pas être des additifs. C’est du bon sens qui se perd et il est bon de rappeler aux enfants ce qui est bon de manger et comment ça se fabrique.

Nous avons aussi eu le bonheur de découvrir la collection impressionnante et diverse d’objets anciens des frères. Nous découvrons le train qui a servi dans le film « la gloire de mon père » de Marcel Pagnol, des vélos originaux, des voitures anglaises, un carrosse, un magnifique vieux flipper, un manège sublime…La liste n’est pas exhaustive, une journée pour promener son regard et écouter les anecdotes des 2 frères ne suffit pas.

Il y a la chambre froide qui explique comment faire une photo, la salle de classe de Pépé et Mémé : pièce de beaux pupitres où viennent flâner des hirondelles et où Renaud nous décrit la vie des anciens écoliers, la salle de simulateur d’avion que les garçons ont adoré, la salle au carosse de princesse…et bien plus encore…

Se rendre dans l’herm où est localisé le musée pour rencontrer ces 2 frères et leurs univers, c’est vraiment un dépaysement agréable. C’est l’occasion pour nous et les enfants d’en savoir davantage sur la vie des gens par le passé, passer du temps en pleine nature et apprendre beaucoup sur l’histoire en 1900, le quotidien des femmes et des hommes d’une autre époque pas si lointaine. J’ai beaucoup aimé cette visite qui confirme que ce qui est bien fait est ce qu’il y a de mieux. Que la nature est riche et doit être respectée. Que faire les choses en prenant son temps et en les faisant bien, c’est très important. C’est un beau message que nos enfants retiendront de cette belle journée ensoleillée.

Et cerise sur le gâteau, pour les amateurs de citations comme moi, en déambulant entre les arbres et les objets, nos yeux peuvent lire des tableaux noirs de beaux textes de grands philosophes :

Sur leur site, vous trouverez le détail de toutes les visites proposées. Il y a vraiment de quoi faire. Je pense y revenir car il y a tant de thèmes à découvrir. J’aimerais entre autres faire la visite guidée sur le thème des vendanges  🙂

 

About the author

lanouvellemamansolo

La plume sérieuse, sensible ou moqueuse d'Alexandra, working maman solo de 2 enfants sur l'amour, le célibat, la parentalité, le développement personnel... Pour en savoir un peu plus sur moi, RV sur ma page "A propos" ;)

Leave a comment: