Bonne fête à toutes les mères et ceux qu’on aime

mere-celibataire

« Bonjour
Pour répondre à la diversité des familles d’aujourd’hui, nous allons confectionner deux cadeaux destinés tout simplement à fêter ceux qu’on aime.
Votre enfant les ramènera tous les deux à la maison en même temps, la semaine avant la fête des mers et donc avant la fête des pères.
Vous pourrez ainsi choisi avec votre enfant de les offrir à une seule personne ou deux personnes différentes à la date ou aux dates que vous souhaitez.
La maîtresse »

Curieuse, je suis allée voir la maîtresse de mon fils pour lui demander ce qu’elle entendait par la « diversité des familles » et pourquoi ce choix pour la fête des mères.
Elle m’a répondu qu’elle voit de plus en plus de familles monoparentales et homoparentales à l’école, qu’il y a des enfants qui ne voient plus ou peu leur mère, des enfants qui ne voient plus ou peu leur père et que pour eux, la fête d’un parent est très mal vécue quand celui-ci n’est pas présent. Que pour l’enfant, c’est très violent.
Et c’est donc la raison de son initiative.
Personnellement je trouve qu’elle fait preuve d’ouverture d’esprit car la fête des mères doit avant tout être une fête, une occasion d’échanger de l’amour entre les enfants et ceux qui les aiment.
La fête des mères ne doit pas être un jour de tristesse pour les enfants qui n’ont plus de mère ou la voient peu, pour les enfants de parents séparés qui ne sont pas dans la norme, pour les mamans solos qui ne sont pas dans la norme.

Je souhaite une très bonne fête à :

  • toutes les mamans en couple ou pas en couple, aux mères qui font juste de leur mieux
  • à celles qui sont femmes aux foyer, qui s’occupent à plein temps de leurs enfants, le plus beau métier du monde diront certains mais aussi l’un des plus difficiles, les plus fatiguant et des moins reconnus car il n’est pas payé. Comme le dit une de mes meilleures amies elle-même femme au foyer de 3 enfants:  « être femme au foyer c’est être perçue par certains comme une feignante et par d’autres comme sans aucun intérêt ». Pour preuve, les réactions désintéressées de ses interlocuteurs lorsqu’en soirée elle répond « je suis femme au foyer » à la traditionnelle question « : que faites-vous dans la vie  » ? Bonne fête à toutes les femmes au foyer qui ont choisi de s’occuper de leur enfant parce que c’est leur priorité. Bonne fête à toutes les femmes au foyer qui ne l’ont pas choisi parce financièrement elles n’ont pas les moyens de payer une nounou, ni trouvé une place en crèche pour pouvoir passer des entretiens, parce que trouver un travail quand on est mère de jeunes enfants n’est pas idéal
  • à celles qui travaillent à plein temps ou à temps partiel, qui jonglent entre les vies de femme active et maman, qui cumulent 2 journées en 24 heures. Qui peuvent se sentir déchirées ou culpabilisées entre les directives de l’entreprise qui demande une grande disponibilité de ses salariés et ses enfants qui la sollicitent aussi beaucoup. Sans oublier le mari ou l’amoureux qui veut aussi passer du temps avec sa femme.
  • Bonne fête à ces mamans aux multiples casquettes qui doivent être la mère parfaite aux enfants bien élevés, en bonne santé. Maman bio de préférence. Maman fait maison aussi.
  • Bonne fête à toutes les mamans multi-tâches qui sont à la fois pour leurs enfants : infirmières, cuisinières, femme de ménage, responsable des courses alimentaires, des achats,  chauffeur, psychologues, éducatrices, conteuses, animatrice.
  • Bonne fête à toutes les mères célibataires, celles qui le fêteront avec leurs enfants sans la présence du papa. Celles qui le fêteront seules sans leur enfant gardé par leur papa et en ressentiront de l’amertume. Celles qui doutent plus que les autres d’être une bonne mère parce qu’une mère célibataire n’a jamais été dans l’inconscient de la société occidentale une bonne mère, parce qu’être mère célibataire n’a jamais été un rêve de petite fille et qu’il y a parfois la culpabilité de ne pas avoir assuré en ayant un père présent auprès de son enfant. Bonne fête à toutes les mères qui doutent car il n’y a personne et encore moins le père pour valider qu’elles sont de bonnes mères.
  • Bonne fête à toutes les mères qui ont des enfants en situation de handicap. Je ne sais pas ce que c’est mais je sais que la société n’est pas adaptée aux cas particuliers, à ceux qui ne sont pas comme les autres et que pour avoir des droits, des aides, il faut beaucoup plus d’énergie que le commun des mortes.

Etre mère, c’est un bonheur mais ça n’a jamais été facile car personne ne nous a appris à le devenir. Et les modèles de perfection que diffusent la société sont juste inatteignables.

La famille idéale, ce serait d’avoir des enfants en très bonne santé, qui mangent beaucoup de légumes verts, de fruits frais, qui ne vont jamais au mac do, qui excellent à l’école, font plusieurs activités, sont souriants, sociables, propres. Avec une jolie maman qui prend soin d’elle, qui est féminine, ne débarque pas en jogging à l’école. Avec un papa disponible qui s’investit dans le quotidien des enfants. Des parents qui assurent comme parents mais qui travaillent aussi. Tout ça. C’est beaucoup quand on y pense. C’est même trop.

En fait, la fête des mères, c’est simplement la fête de l’amour. C’est l’occasion pour les enfants de faire un geste pour ceux qui les aiment, ceux qui s’occupent d’eux.

Pour ma fête des mères, il n’y a pas d’homme, pas de père pour me la souhaiter. Et je n’aurais pas un super cadeau onéreux : pas de bijoux, pas de livre, pas de soin, pas de massage…rien qui ne puisse s’acheter. Juste des bisous, des cartes postales aux textes imprimés par la maitresse, une boîte en coeur en carton faite par mon fils de 4 ans. Un pot de basilic planté par ma fille. Des cadeaux faits avec amour et offerts avec le sourire. Mais la vérité c’est que je n’ai pas besoin de fête des mères. Je n’ai pas besoin d’un jour particulier pour fêter mon statut.

Etre mère, c’est tous les jours. Et mon plus beau cadeau, ce n’est pas aujourd’hui que je l’ai reçu. C’est quand ma fille m’avait dit il y a quelques mois : « tu es la meilleure des mamans ».

Et toi aussi qui me lit, je suis sûre que tu es la meilleure des mamans pour tes enfants. Tu es la seule et tu es irremplaçable.

Bonne fête des mères 🙂

 

 

 

A propos de l'auteur

lanouvellemamansolo

La plume sérieuse, sensible ou moqueuse d'Alexandra, working maman solo de 2 enfants sur l'amour, le célibat, la parentalité, le développement personnel... Pour en savoir un peu plus sur moi, RV sur ma page "A propos" ;)

2 comments

Laissez un commentaire:


GRATUIT Mon guide spécial Parent Solo de 24 pages - Clique ici pour recevoir tout de suite ton cadeau !