• Home  / 
  • Etre maman solo
  •  /  Comment déménager en limitant les dépenses suite à une séparation ?

Comment déménager en limitant les dépenses suite à une séparation ?

Quand on se sépare, la vie sous le même toit n’est juste plus possible : trop de tensions, de  rancune, de non-dits, de conflits entre les parents ou l’envie légitime de retrouver sa liberté justifient le déménagement.

Ce départ est très difficile à vivre car il implique de la préparation (au moins les cartons), de l’organisation (pour trouver un nouveau logement et faire les papiers) dans un contexte où les séparés, souvent fatigués moralement, manquent de temps, de recul et de sérénité pour mener à bien cette mission.

Dans la précipitation, cette étape de déménagement peut devenir un gouffre financier et une source de stress si elle est mal anticipée. Voici les conseils de la société de déménagement move24  pour déménager le plus économiquement possible.

Déménager seul(e) n’est pas toujours envisageable, surtout si personne dans son entourage n’est disponible pour donner un coup de main ou si la ville de destination est à des centaines de km de la ville d’origine. Dans ce cas, l’option d’un déménageur professionnel est nécessaire. Cela demande un peu de recherche afin d’éviter les arnaques et réduire son budget.

Le coût d’un déménageur dépend de 3 principaux facteurs : la distance, le volume et le niveau de service. Voyons comment optimiser ces 3 facteurs afin de réduire la note :

La distance

Le montant d’un devis de déménagement comprend notamment les frais liés au transport. Si vous devez déménager de Paris à Nantes ; le prix inclura en théorie les frais d’essence pour l’aller et le retour à moins que le déménageur en question puisse caler un autre client sur le trajet retour. Ce qui vous permettra de diviser les frais de transport liés à votre déménagement par deux. C’est pourquoi il est souvent plus rentable de faire appel à un réseau de déménageur présent partout en France lors d’un déménagement de + de 300 kilomètres. Ce dernier aura plus de marge de manœuvre pour optimiser ses parcours logistiques et de vous offrir un prix intéressant.

Notre conseil : demander aux sociétés que vous contactez si elles ont une date avantageuse qui permet de planifier votre déménagement avec celui d’un autre client qui déménage dans le sens inverse au votre quitte à décaler votre déménagement de 1 ou 2 jours. Cela pourra vous faire économiser une somme non négligeable.

Le volume à déménager

Selon le nombre de meubles à déménager, le déménageur devra prévoir un ou plusieurs camions. Cela pourra donc faire augmenter considérablement le prix. Pour réduire coût, deux possibilités sont à explorer :

  • La première est de faire un tri de vos affaires : faire un don ou vendre celles dont vous ne vous servez plus, stocker les meubles non adaptés à votre nouveau logement mais qui ont une valeur sentimentale chez le voisin ou un ami etc.
  • La deuxième est d’essayer de trouver un déménagement groupé. Il s’agit de partager un camion avec d’autres personnes déménageant dans la même direction. Cela pourra vous faire faire des économies considérables dans la mesure où vous êtes un peu flexible.

Le niveau de service

En règle générale, les sociétés de déménagement offrent trois formules :

  •     Économique : transport des meubles avec protection sous couverture
  •  Standard : transport des meubles, emballage des objets fragiles et montage/démontage   des gros meubles
  •  Premium : transport des meubles, emballage de tous les objets et montage/démontage des gros meubles

La différence de prix entre ces différentes formules est très importante.

A titre indicatif, le déménagement d’un studio dans Paris intramuros au rez-de-chaussée débute à 350€ en formule économique et dans des conditions idéales (le déménageur arrive, charge le camion en s’assurant de bien protéger les effets fragiles et  décharge dans le lieu d’arrivée).

Si on ajoute le montage et démontage des meubles (une armoire, un lit double, un placard, une bibliothèque, une petite table) on doit ajouter une centaine d’euros.

Si votre budget est serré, vous pouvez facilement trouver des cartons de déménagement gratuits dans un supermarché et emballer vos objets vous-même. Veillez juste à bien entourer vos objets fragiles dans du papier journal (s’ils ne craignent pas les tâches) ou du papier bulle.

Pour résumer, déménager avec un budget réduit implique trois choses :

  • mettre un peu la main à la patte,
  • se débarrasser des objets inutiles
  • et contacter et comparer différentes sociétés afin d’obtenir l’offre la plus adaptée à sa situation.

Enfin, veillez à communiquer avec précision les meubles et leur dimension ainsi que les détails concernant votre logement (taille de l’ascenseur ou de la cage d’escalier, largeur des portes etc.) afin d’éviter les mauvaises surprises le jour J.

Quand on se sépare, on ne choisit pas la date de la séparation mais il est utile de savoir que déménager en hiver coûte moins cher qu’à la rentrée scolaire, la période où la demande en déménagements est la plus importante de l’année. En effet, les déménageurs ont peu de demandes en hiver donc proposeront des tarifs beaucoup plus attractifs que le reste de l’année.

Merci à la société Move24on pour ces conseils.

Dites-moi dans les commentaires comment vous avez déménagé ? Dans quelles conditions ? Qui est parti ? Qui est resté ? Avez-vous pu organiser le déménagement en étant d’accord sur ces conditions ou cela s’est-il fait dans la précipitation, l’urgence ?

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

 

About the author

lanouvellemamansolo

La plume sérieuse, sensible ou moqueuse d'Alexandra, working maman solo de 2 enfants sur l'amour, le célibat, la parentalité, le développement personnel... Pour en savoir un peu plus sur moi, RV sur ma page "A propos" ;)

Laissez un commentaire:


GRATUIT Mon guide spécial Parent Solo de 24 pages - Clique ici pour recevoir tout de suite ton cadeau !