Lettre d’une maman d’expérience pour encourager les autres

maman-solo-courageAujourd’hui, je voudrais partager le message touchant d’Arielle,  une maman solo qui souhaite encourager les autres,  celles qui doutent, celles qui culpabilisent, celles qui ont le sentiment de ne pas offrir à leur enfant la vie qu’il mérite.

Une vie insouciante d’enfant, un enfant qui aurait une vie normale, comme les autres. Qui ne subirait pas de difficultés financières. Un enfant qui grandirait comme les autres avec les deux parents heureux sous le même toit. Un enfant qui ne souffrirait des querelles d’adultes. Un enfant qui ne subirait pas la fatigue de sa mère, ses sautes d’humeur, son manque de confiance en elle, son sentiment d’insuffisance, de ne pas être assez bien, sa frustration de ne pas pouvoir compenser un père moins présent, de ne pas pouvoir faire mieux.

Je pense que nous vivons dans une société où nous sommes sous pression, influencées par les médias qui véhiculent une certaine idée du bonheur et de ce que nos vies doivent être.

Des images de super-héroïnes, de femmes belles et épanouies qui retrouvent vite un ventre plat après une grossesse, de mamans heureuses nous font croire que l’imperfection n’existe pas. C’est bien faux. Vivre, être maman, c’est apprendre tous les jours, avoir des réussites et se planter aussi.

Nous sommes dans un monde où la critique est facile, où les erreurs sont pointées. Et très rarement les réussites. Et je pense que c’est bien dommage. Car affirmer ses réussites,  les reconnaître, c’est se donner plus de courage, de motivation, de confiance en soi pour encore faire mieux.

S’encourager, c’est important.

Ce texte a été écrit pour les mamans solos mais il est aussi valable pour les papas solos et les parents en couple. Il est pour tout ceux qui font de leur mieux.

Voici son message perso :

Chaque jour, félicite-toi. À chaque fois que tu as à l’attention de ton enfant : un geste, une idée, un mot d’amour, un sentiment d’inquiétude, d’émerveillement, de plénitude, de peur. Chaque fois que tu cours pour le récupérer à la crèche, faire les courses, l’emmener chez le médecin, lui donner des médicaments, son biberon, sa tétine, que tu le câlines, que tu pleures de fatigue, que tu ris de ses mimiques, que tu l’éduques, que le protèges, que tu l’habilles, que tu le le chausses, que tu le prends dans tes bras, le nourris, laves, étends, plies et ranges son linge, que tu le coiffes, le surveilles, le consoles, le berces, l’apaises et l’endors…

Je t’en prie maman solo ou non :  félicite toi, reconnais en toi l’amour, la force, l’abnégation de tout faire à chaque instant pour lui offrir de vivre. Et même quand tu baisses les bras, pleures, cris et te sens seule: félicite toi de toujours te relever et continuer, de te montrer si humaine, de puiser encore et toujours force et amour en ton cœur, de trouver solution, d’être créative dans ton organisation, de demander aide, conseil, et soutien.

Félicite toi à chaque instant. Car où serai ton enfant, qui s’occuperait de lui, qu’adviendrait -il de lui si tu n’étais pas là ? Combien d’enfants orphelins crèvent d’envie de t’avoir comme maman ?!  Car dans ton imperfection, tu es parfaite aux yeux de ton enfant, tu es son pilier, sa figure d’attachement, celle qui malgré ses cris, ses larmes, ses insomnies, ses crises de colère, ses peurs et ses bêtises, sera encore et toujours là.

Et intrinsèquement, ton enfant le sait. Il n’y a qu’avec toi qu’il peut se livrer corps et âme. Avec toi, il n’a pas besoin de jouer un rôle. Ton amour est si immense, qu’il sait que quel que soit son comportement, tu demeureras à ses côtés. Alors aime-toi !! Aies confiance en toi, car la confiance donne des ailes et libère le cœur de toute culpabilité.

Estime-toi car tu le mérites. Défaits-toi des jugements d’autrui, car le juge ment et nuit à ta bonne humeur. Ne laisse entrer dans ton esprit et ton cœur que les pensées et émotions qui nourrissent ton âme et te poussent à grandir et te surpasser. Évite les plaintes, elles t’éloignent des solutions. Aies foi en toi, si tu as créé ce petit être, c’est que tu as en toi et autour de toi les ressources nécessaires pour lui donner amour et le guider vers son indépendance.

Remercie ton enfant, car grâce à lui, tu découvres le dépassement de soi, tu relèves des défis auxquels tu n’aurais jamais crû être confrontée. Et quand tu as besoin d’aide, demande, cherche, questionne et tu trouveras. Mets toi chaque jour en position de superwoman (tiens toi droite, les mains posées sur les hanches) et félicite-toi de tout ce que tu as fais, fais ou va faire dans cette journée pour toi et ton enfant.

Rends grâce à la Vie, à ton enfant et à toi même d’avoir fait de toi la femme que tu es.

Encore MERCI Arielle pour ce magnifique texte qui vient de ton coeur et de ton expérience.

 

About the author

lanouvellemamansolo

La plume sérieuse, sensible ou moqueuse d'Alexandra, working maman solo de 2 enfants sur l'amour, le célibat, la parentalité, le développement personnel... Pour en savoir un peu plus sur moi, RV sur ma page "A propos" ;)

2 comments

Laissez un commentaire:


GRATUIT Mon guide spécial Parent Solo de 24 pages - Clique ici pour recevoir tout de suite ton cadeau !