Lettre à un jeune vingtenaire qui veut être heureux en amour

couple-amoureux

Un soir, connectée sur le très célèbre réseaux social, je reçois une demande d’ami d’un inconnu. Intriguée par son visage juvénile que je ne reconnais pas, je lui demande le pourquoi de cette mise en relation.

Un peu gêné, ce  jeune homme me dit qu’il a une question à me poser. Curieuse, je l’invite à entrer dans le vif du sujet. Comme le démontrent ses photos d’amoureux romantiques  sur son mur, il m’explique qu’il est en couple avec une jeune fille.

Et timidement (si si même en chat virtuel,  ça se ressent  !!!), il me pose la question suivante : « Comment faire pour que ma copine ne devienne pas maman solo ? »

Autrement dit, il veut savoir : comment ne pas reproduire l’expérience que je vis actuellement ?  Comme ne pas devenir comme moi ? Moi, le modèle à ne pas suivre, la femme qui ne doit pas inspirer les autres.

C’est la question qui pique ! Qui renvoie à son propre échec…

Il y a quelques mois, cette interrogation m’aurait dérangée car je n’assumais pas ma situation. Aujourd’hui c’est différent car je l’ai acceptée et m’y suis adaptée. Je lui ai promis un article pour lui répondre.

« Je ne lui ai pas dis que c’est naïf de croire qu’il y a une recette miracle. De croire que l’inattendu est évitable, qu’en suivant un plan d’actions précis, la vie se comporte avec nous comme nous l’envisageons. »

Non, la vie n’est pas un projet fixe avec des pré-requis à remplir pour la réussir.
Il n’y a pas d’astuces pour éviter les obstacles, les douleurs, les peines, les échecs. La vie, c’est des hauts, c’est des bas. C’est le soleil, c’est la pluie. Et surtout la vie, c’est continuellement d’apprendre.

Alors à la question comment éviter d’être maman solo, quelle est la réponse  ?
Il y a la réponse bête et méchante : en ne devenant jamais maman. Mauvaise réponse évidemment. On n’évite pas un potentiel problème en bridant tout désir d’enfant qui vient du coeur.

Pour preuve, aucune maman solo, aussi difficile que soit sa vie de mère célibataire, ne regrette d’être maman.

J’ai aussi une autre réponse à te proposer : en restant en couple, en vivant sous le même toit même quand il n’y a plus d’amour entre les parents.

Je ne pense pas que c’est ce que tu voulais entendre. Et je te comprends. Personnellement, ce n’est pas le choix que j’aurais fais.

Mais d’autres le font. D’autres, même s’ils ne s’aiment plus, ne se retrouveront jamais séparés ou divorcés avec des enfants pour différentes raisons : la religion, la sécurité matérielle, la peur de se retrouver seul, la peur de l’inconnu, le désir de stabilité pour les enfants…cette liste n’est pas exhaustive.
Ils trouvent leur compte dans cette situation de désamour parce que ce n’est pas leur priorité de s’aimer dans le couple .
Il n’y a pas à juger ce choix. Chacun fait ce qu’il veut. Nous sommes tous différents.
Chacun fait ses projets, chacun fait ses choix en fonction de ses valeurs.
Ce qui compte, c’est d’en être responsable et de les assumer.

Et il y a la réponse qui peut t’aider mais juste en te GUIDANT.
Parce que Nicolas, sache que tu es la personne qui te connait le mieux, qui sait ce qui te rend heureux. Tu veux savoir comment réussir ta vie amoureuse ? Etre heureux en couple ? Ne pas te séparer alors que tu deviens papa ?

Pléthore de coachs sur internet vont te donner des conseils pour vivre une relation durable et harmonieuse. Ils t’apprendront que la clé, c’est la communication. Qu’un couple qui parle, échange, partage, augmente son espérance de vie. Ce n’est pas faux. Mais j’ai une réponse plus nuancée. Je pense que tu ne poses pas la bonne question.
Même si elle est intelligente.
Déjà,un couple c’est deux personnes, et tu pourras faire de ton mieux pour que ta relation soit belle et constructive, ta copine garde son libre-arbitre.

Rien ne l’empêchera un jour de te quitter si elle en a envie.

Parce qu’elle ne t’aimeras plus ou que vous aurez évolué différemment. Tu ne peux pas l’empêcher de devenir maman solo. Tu n’es pas responsable de ses choix, de sa vie.
Ce qu’elle décide lui appartient.

Ce que tu peux faire, c’est donner le meilleur de toi-même pour que jamais elle n’ai l’idée de vouloir te quitter. C’est là que réside ton pouvoir.
Accepter qu’elle est libre et donner ton maximum pour qu’elle préfère ta compagnie au célibat. Ce qui compte dans la vie, c’est de faire de son mieux et si tu me poses cette question, c’est que tu es dans cet état d’esprit.  C’est l’essentiel.

Je crois que pour qu’un couple fonctionne, il faut avant tout que chacun de ses partenaires se connaisse. Quelqu’un qui se connaît sait : ce qu’il aime, ce qu’il n’aime pas, ce qu’il ne supporte pas, connaît ses valeurs, le mode de vie qui lui convient. Quelqu’un qui se connaît a un projet de vie clair.

Et c’est quand nous nous connaissons bien que nous savons ce que nous pouvons apporter à l’autre, et ce que nous attendons d’une relation. Quand cette vision est précise, il est plus simple de rencontrer et reconnaître la personne idéale.

Se connaître demande beaucoup d’introspection, de patience, d’expérience, de temps.
Je pense qu’à 20 ans, on ne se connaît pas encore bien. Que ça prend des années.
Alors je te conseillerais de prendre le temps de te connaître, de savoir ce que tu attends d’une relation, de savoir comment tu peux rendre une femme heureuse, ce qui te permettra de savoir quel type de femme tu pourras rendre heureuse et te rendre la pareille.

Apprends donc à te connaitre et à mieux connaître ta copine pour savoir comment être heureux ensemble. Et parlez-vous beaucoup.

Après tout ça c’est de la théorie et en pratique, le coeur et la tête ne sont pas toujours d’accord. Parfois le coeur n’en fais qu’à sa tête.

La vie est pleine de surprises et toi, tu changes. Le Nico de 30 ans , de 25 ans ne sera pas le même que celui d’aujourd’hui.
Et ce qui te rend heureux aujourd’hui ne te rendra pas forcément heureux dans 5 ans ou plus.
C’est pareil pour les relations. Certaines durent , d’autres se terminent.

Le plus important est d’avoir été la meilleure version de soi-même avec l’autre pour ne pas le regretter si la relation s’arrête car tu auras tout donné. Et aussi d’apprendre de ses erreurs, de ses échec pour ne plus les reproduire.

Si une relation est en crise, c’est l’opportunité d’apprendre à la traverser à deux pour en ressortir plus forts et plus unis. Et si ça ne marche pas, c’est l’occasion de s’améliorer pour que la prochaine relation soit encore plus belle.

A propos de l'auteur

lanouvellemamansolo

La plume sérieuse, sensible ou moqueuse d'Alexandra, working maman solo de 2 enfants sur l'amour, le célibat, la parentalité, le développement personnel... Pour en savoir un peu plus sur moi, RV sur ma page "A propos" ;)

4 comments

Laissez un commentaire:


GRATUIT Mon guide spécial Parent Solo de 24 pages - Clique ici pour recevoir tout de suite ton cadeau !