Comment ne pas déprimer à la Saint-Valentin ? Mes 5 conseils

deprime-saint-valentin

A moins d’habiter sur une île déserte, impossible de ne pas savoir que demain c’est la Saint-Valentin, la fête qui célèbre les amoureux. Les vitrines  des commerces se décorent de nombreux coeurs,  les restaurants affichent leurs menus spécial couples, les offres de cadeaux romantiques se multiplient à la télé, sur internet et les réseaux sociaux, les amis te demandent ce que tu as prévu de faire le 14 février.

Beaucoup, en couple en pas, diront qu’ils s’en fichent, que ce n’est qu’une fête commerciale. Qu’aimer, c’est une fête de tous les jours et que l’amour se prouve sur la durée et non un jour particulier. Et ils ont bien raison parce que la vérité, c’est qu’un couple qui s’aime mutuellement le sait et n’a pas besoin d’un jour particulier pour se le rappeler…parce que l’amour, c’est évident. Et ça ne s’achète pas.

Selon moi, la Saint-Valentin a plus d’importance pour les couples récents qui veulent se démontrer leurs sentiments.

Et pour les autres, ceux qui se sentent seuls, qui souffrent de leur célibat, le 14 février est vécu comme un rappel de cette situation de grande solitude. Alors comment ne pas déprimer quand on se sent seul et qu’une fête commerciale appuie là où ça fait mal ?

1-STOP AUX JEREMIADES ET PLACE A L’ACTION

Ruminer sa solitude. Interpréter le rôle de Caliméro, ça marche un temps mais bon franchement, t’en as pas marre de pleurer, bouder, te sentir abandonnée comme une petite chose que personne n’aime et à qui personne n’offre une rose ?

Car ça fatigue aussi de pleurer, râler, se plaindre…au début, ça soulage mais à la longue, changer de disque, c’est mieux, non ? Tu se sens pas bien , personne ne t’aime ? Alors trouves ta solution. Qu’est-ce qui pourrait t’aider à te faire sentir bien ? Ne réponds pas « : le prince charmant » parce que tu sais bien qu’il n’existe pas et que ça revient à faire dépendre ton bonheur d’une utopie ! Si tu te sens seule alors sors de ta solitude ! Si tu as des amies disponibles, propose-leur de se voir. Et si elles ont toutes un chéri pour la Saint-Valentin, pas grave, va sur un site de sortie type OVS pour participer à une sortie qui t’inspire (cinéma, resto, soirée danse…)  ou lances ta propre sortie. Si tu te sens seule, reconnais que c’est parce que tu le veux bien parce que tu n’as pas d’excuses pour ne pas sortir.

La seule excuse valable pour les mamans solos, c’est qu’elles n’ont pas de baby-sitter pour leurs enfants. Dans ces cas là, pourquoi ne pas proposer à des amis de passer à la maison ? La Saint-Valentin, ce n’est pas la fête des amoureux, c’est la fête de l’amour et l’amitié est une forme d’amour.

2- SE FAIRE PLAISIR

La Saint-Valentin, c’est la fête des amoureux. Bref, si je comprends bien, si tu es amoureuse de toi, si tu t’aimes, toi-même, c’est l’occasion de te le prouver. Logique non ? Alors penses à toi, fais-toi plaisir. Tu es la meilleure personne pour savoir ce qui t’apporte du bien-être, de la joie, une émotion positive. Fais-toi plaisir en fonction du temps et de l’argent que tu as : un bon bain mousseux, un verre de champagne, du chocolat, un bouquet de roses, un rdv chez une esthéticienne, un livre captivant, un film drôlissime…Ne laisse pas une fête gâcher ta soirée, penses à toi, souvent ce qui rend malheureux, c’est focaliser sur ce qui nous manque mais pourquoi ne pas focaliser sur ce que nous pouvons faire pour aller mieux ? Apprendre à prendre du temps pour soi, être bienveillante envers soi-même, s’accorder des moments agréables, c’est important. Que ça soit seule ou à deux.

3- PENSER AUX AUTRES

Quand on ne pense qu’au manque d’amour de l’autre, on ne pense plus aux autres. Et c’est bien dommage. A trop ressasser l’absence d’amour que l’on souhaite recevoir, on oublie que l’amour, c’est aussi donner. Et donner rend heureux. La Saint-Valentin, c’est la fête de l’amour, elle ne se limite pas à un amoureux. Profites de ce jour pour envoyer un sms à ton meilleur ami, à tes copines, aux personnes qui te sont chères. Téléphones à un(e) ami(e) proche. Invite quelqu’un. Fais des bisous, des câlins à tes enfants. L’amour, c’est tous les jours que ça se partage.

4-REPENSER A SA DERNIERE RELATION AMOUREUSE

Ok t’es célibataire. Tu serais sûrement mieux en couple avec un homme qui te fait des câlins, te propose une soirée romantique, te dirais que t’es la plus belle. C’est certain. Mais relativise sur ta vision du couple.Descends ta vision du couple de son piédestal.  Etre en couple, ce n’est pas tous les jours rose. Et même parfois, c’est prise de tête. D’ailleurs, il y a des couples qui se prennent la tête le 14 février, qui, au lieu de profiter de leur soirée, s’engueulent parce que souvent il y en a un qui est déçu : parce qu’il a pas eu de cadeau, parce qu’il a eu un cadeau mais pas celui qu’il attendait, parce quel couple d’ami s’est offert un super week-ends et que ça rend jaloux…Repense à ta dernière relation amoureuse et demandes-toi si tu en es nostalgique ? Parce que si elle s’est terminée, c’est qu’elle n’était pas si géniale que ça…soi tu n’étais pas heureuse, soit ton compagnon ne l’était pas alors cesse d’idéaliser l’amour. Dans toute situation, il y a toujours du bon et du mauvais.

5-NE CULPABILISE PAS, NE TE DEVALORISE PAS

Souvent ce qui rend malheureux, c’est le regard des autres. Le sentiment de ne pas être comme les autres. D’être différente. Ne pas être dans la norme. Et pourtant être célibataire n’est pas une exception. Il y aurait fin 2016 plus de 18 millions de célibataires en france et en 2015, 37% des femmes vivent seules. Ces chiffres ne sont pas négligeables.  Etre célibataire, ce n’est pas rare. Et c’est même tendance quand on voit les films d’Hollywood popularisant ce statut plus vu comme un symbole d’indépendance qu’un signe d’échec.

Alors n’aies pas honte de ne pas être accompagnée, ne te fies pas aux apparences des couples heureux. Oui certains le sont. D’autres pas.Le couple qui s’embrasse à pleine bouche dans la rue te fait peut-être fantasmer mais si ça se trouve, ce sont des amants éphémères, des partenaires infidèles à leurs conjoints respectifs.  Et ce n’est peut-être pas ton rêve…

Ne pense pas que tu es moins bien que les autres parce que tu es seule. Ca c’est ce que la société te renvoie mais ce n’est pas vrai. La roue tourne, la vie change. Les célibataires se remettront en couple et ceux qui sont en couple ont déjà été célibataires ou se retrouveront célibataires. Ce qui compte, c’est d’apprécier son présent, seule ou accompagnée. Se dire que je suis malheureuse parce que je suis célibataire, c’est bien dommage. C’est fermer les yeux sur toutes les chances que la vie offre sans en éprouver de la gratitude : la santé, les enfants, la beauté de la nature, le plaisir d’apprécier un bon repas, un bon vin, avoir des amis, de la famille etc etc

L’être humain a une fâcheuse tendance à pointer son regard sur ce qui lui manque…mais la vie ne s’arrête pas là. Pourquoi être masochiste et se répéter tout le temps que le 14 février va être triste…c’est à chacun de faire en sorte de ne pas se laisser influencer par les apparences et de s’arranger pour passer une belle soirée : seule, avec ses enfants, ses amis, sa famille…

Déprimer, c’est ne pas honorer la personne que nous sommes. Une personne qui a conscience de sa valeur relativise la Saint-Valentin et pense à autre chose. A quoi bon s’attrister pour une fête qui a pour seul but de faire vivre les commerçants et enrichir les sites de rencontres payants ?

Sois heureuse pour les couples amoureux , n’en sois pas jalouse ou envieuse. Le célibat, ce n’est pas éternel et le bonheur se vit au présent  🙂

C’est bien triste de conditionner son bonheur à un futur hypothétique, à une personne idéalisée. Tu vaux bien mieux que ça. Le bonheur, ça se décide, ça se prend, ça s’autorise MAINTENANT. Et ça commence seule. Un vase ne peut pas déborder d’eau pour en servir des verres vides s’il n’est pas plein. C’est pareil pour l’amour. Tu ne peux pas donner de l’amour à une autre personne si tu ne débordes pas d’amour pour toi. Alors commences par toi et tu verras que ça te mène vers un autre qui te le rendra bien 🙂

Dis-moi dans les commentaires ce que tu comptes faire demain ? Comment te sentes-tu à l’approche de cette date tant médiatisée ? Dis-moi si cet article t’a aidée à ne pas déprimer ?

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

 

About the author

lanouvellemamansolo

La plume sérieuse, sensible ou moqueuse d'Alexandra, working maman solo de 2 enfants sur l'amour, le célibat, la parentalité, le développement personnel... Pour en savoir un peu plus sur moi, RV sur ma page "A propos" ;)

3 comments

Leave a comment: