• Home  / 
  • Etre maman solo
  •  /  Qu’est-ce que la coparentalité ? Un nouveau modèle familial qui va te séduire ou te choquer…

Qu’est-ce que la coparentalité ? Un nouveau modèle familial qui va te séduire ou te choquer…

co-parents

Devenir papa ou maman grâce à la coparentalité

La coparentalité, qui consiste à élever un enfant à deux, trois ou quatre parents sans vivre ensemble, fait de plus en plus parler d’elle. Et pour cause, ce modèle familial séduit de plus en plus d’hommes et de femmes en France. Les sites pour coparents qui ont vu le jour sur la toile en sont la preuve, s’il en fallait une. Pourtant, peu de gens connaissent cette nouvelle forme de parentalité.

La coparentalité : faire un enfant sans partager le même toit

Famille homoparentale, monoparentale ou encore recomposée… Aujourd’hui, la famille dite « traditionnelle » (un couple hétérosexuel vivant avec ses enfants) n’est désormais plus l’unique modèle !

La coparentalité, c’est faire le choix d’élever un enfant avec une personne célibataire ou un couple, homosexuel ou hétérosexuel, sans entretenir de relation amoureuse et sans habiter sous le même toit.

La coparentalité, c’est pour qui ?

Ce modèle familial n’attire pas seulement les couples homosexuels comme on pourrait le penser. En fait, bon nombre d’hommes et de femmes hétérosexuels célibataires décident eux aussi de faire un enfant grâce à la coparentalité.

Souvent, ce sont des femmes qui sentent leur horloge biologique tourner et qui, faute de ne pas avoir trouvé la bonne personne, décident de devenir mères en devenant coparent. Plutôt que de faire un bébé toute seules, elles veulent un père avec qui partager les droits et les devoirs vis-à-vis de l’enfant. Pour les hommes, il n’y a pas de profil type. Ce sont souvent des hommes qui n’ont pas trouvé la femme de leur vie et qui veulent devenir pères.

Pour les couples d’homos pour qui devenir parent reste compliqué aujourd’hui, même avec l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, la coparentalité est une solution. Un couple gay ou lesbien peut choisir de s’associer avec une personne homosexuelle, célibataire ou en couple.

La coparentalité peut également être mixte, où hétérosexuels et homosexuels, en couples ou célibataires, décident de concevoir et d’élever un enfant ensemble.

Comment devient-on coparent ?

On peut devenir coparent de différentes manières. On peut par exemple trouver un coparent dans son entourage, que ce soit un couple ou une personne célibataire, homo ou non.

Cependant, difficile de connaître quelqu’un qui souhaite s’engager en tant que coparent dans son cercle proche. C’est pour cette raison que les sites de rencontre pour coparents ont vu le jour. En ligne, des centaines d’hommes et de femmes cherchent une personne stable et de confiance avec qui s’associer pour avoir un enfant.

De longs mois voire plusieurs années peuvent s’écouler avant de trouver la bonne personne. Après avoir échangé avec de potentiels partenaires qui correspondent à ses attentes, il est temps de se rencontrer et de discuter plus longuement. Mission : glaner le maximum d’information pour savoir si une coparentalité est possible entre les deux parties.

Proximité géographique, garde alternée, pratique religieuse, valeurs morales et éducatives, antécédents médicaux et situation financière, tous les thèmes doivent être abordés afin de prendre la bonne décision et préserver l’intérêt du futur enfant. Il faudra aussi définir le rôle de chacun avant, pendant et après la naissance de l’enfant.

Ajoutez à cela une bonne communication – il est primordial de pouvoir échanger facilement avec son coparent(e) – un bon feeling avec la personne, voire même pourquoi pas un coup de foudre parental. Dans tous les cas, le projet de coparentalité doit être longuement réfléchi. Il ne faudrait pas s’engager avec une personne qui ne corresponde pas : une fois l’enfant né, on est coparents à vie !

Que dit la législation française ?

Que l’on vive ensemble ou séparément, l’exercice conjoint de l’autorité parentale ne change pas. Le père et la mère doivent prendre d’un commun accord les décisions concernant l’enfant (inscription à l’école, choix des activités artistiques et sportives, choix d’un traitement médical ou encore formation religieuse).

Toutefois, seuls les parents biologiques seront reconnus légalement comme étant les parents de l’enfant. De plus en France, la loi ne reconnait pas qu’un enfant puisse avoir plus de deux parents. S’il y a des conjoints, ceux-ci ne seront pas considérés automatiquement comme étant les parents légaux. Ils n’auront donc pas les mêmes droits juridiques sur l’enfant que les parents biologiques.

Les pro-coparentalité la défendent en partie en expliquant que dans ces couples parentaux, il y a beaucoup plus de respect et beaucoup moins de conflits que dans les couples traditionnels qui se déchirent souvent au détriment de leurs enfants notamment en cas de crise familiale, de séparation, de divorce.

Dites-moi dans les commentaires ce que vous pensez de ce nouveau modèle familial ? Le concept vous séduit ou au contraire ne correspond pas à votre vision de la famille ? Qu’est-ce qui vous plaît dans cette nouvelle tribu ? Ou vous déplaît ?

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

A propos de l'auteur

lanouvellemamansolo

La plume sérieuse, sensible ou moqueuse d'Alexandra, working maman solo de 2 enfants sur l'amour, le célibat, la parentalité, le développement personnel... Pour en savoir un peu plus sur moi, RV sur ma page "A propos" ;)

5 comments

Laissez un commentaire:


GRATUIT Mon guide spécial Parent Solo de 24 pages - Clique ici pour recevoir tout de suite ton cadeau !