Parent solo ou parent morose : stop à la tristesse !

beau sourireUn article sur un ton plus punchy que d’habitude. Certaines personnes sont réceptives à l’écoute, l’empathie, aux conseils prodigués avec gentillesse. D’autres ont juste besoin qu’on les secoue, qu’on les remue, qu’on leur ouvre les yeux pour qu’elles rebondissent.

C’est dans cet état d’esprit que j’ai envie de dire : STOP !

Il y a un temps pour tout dans la vie, un temps pour pleurer, un temps pour sécher ses larmes et un temps pour sourire. Les larmes, ça soulage, ça nettoie l’âme, ça libère du négatif qu’on porte en soi. Mais ça doit durer un temps limité.

C’est normal en tant qu’être humain, en tant que parent solo ou parent débordé d’éprouver de la tristesse, de la fatigue…bref du négatif…Nous avons tendance à ne voir que le côté sombre de nos vies (la faute au côté obscur de la force qui nous influence ? lol) . Et pourtant, la vie n’est pas si grise que ça !

Arrêtons de penser à ce qui nous attriste !

Je sais que c’est dur d’être parent et encore plus quand on est solo. Tout gérer seul(e). Quelle galère, n’est-ce pas  ! Je le vis mais mon existence ne s’arrête pas là.

Avoir des enfants, des petites merveilles comme disait mon ancien voisin, c’est une chance ! Un bonheur ! Un miracle ! Nous avons eu la chance de donner la vie. Et voir nos enfants grandir, les voir exprimer leur personnalité, avoir de plus en plus d’interaction avec eux , n’est-ce pas beau ? Pouvoir les câliner et se faire câliner , quelle joie immense !

Passer du temps avec , profiter du présent comme ils savent le faire naturellement, je trouve ça tellement inspirant. Nos enfants nous apprennent la vie, sa simplicité.

Ok ils nous prennent beaucoup de temps, d’énergie et d’argent mais ce qu’ils nous apportent gratuitement n’a pas de prix et pour rien au monde, nous ne regrettons notre situation aussi imparfaite ou imprévue qu’elle soit.

Ok on ne croit plus au prince charmant, la famille Ricoré, on en a fait le deuil plus ou moins difficile mais une famille recomposée, c’est la nouvelle tribu. Et être célibataire, c’est pas un statut à vie, c’est une période. Il y a de plus en plus de ruptures, de divorces et de personnes qui refont leur vie. Un échec amoureux c’est l’opportunité de se remettre en question et d’apprendre de ses erreurs pour vivre une relation plus belle.

Avec la garde alternée, on rend jaloux les parents en couple qui n’ont pas le luxe d’avoir une semaine sans les enfants. Je ne suis pas en garde alternée mais j’aimerais bien parce que les enfants le vivraient bien en passant du temps avec le papa mais aussi parce que j’aurais une semaine pour moi, une semaine d’ado, de jeune fille, de femme où je pourrais sortir, faire une nuit blanche, faire une vraie grasse matinée, boire, manger à n’importe qu’elle et n’importe quoi sans avoir à montrer l’exemple. Bref si tu es en garde alternée, mesure ta chance d’avoir du temps pour toi, pour te reposer, pour sociabiliser, faire du sport…

Le célibat, ça a aussi du bon : dormir seule dans son grand lit en diagonale, porter son pyjama pilou, n’avoir de comptes à rendre à personne, draguer sans complexes, aller sur internet, multiplier les rencontres, avoir du temps pour se reconvertir professionnellement…Passer du temps avec soi pour s’aimer, se retrouver, se reconstruire c’est positif, c’est un investissement sur son bonheur présent et à venir.

C’est dur de tout gérer seul, ça je l’ai déjà dit mais c’est tellement vrai mais compares-toi aujourd’hui à avant ! Je parie que tu es plus forte, que tu vas plus à l’essentiel, que tu fais moins attention au regard des autres…Ton expérience aussi difficile qu’elle soit t’a changé(e), elle t’a beaucoup appris…

Bref si tu es triste, ressaisis-toi ! Tu es en vie, en bonne santé, tes enfants sont en bonne santé. Crois-moi c’est ce qu’il y a de plus important. Souris parce que tu as la chance de les avoir. Et parce que la vie continue et qu’elle te réserve des surprises.

Je ne suis pas une optimiste avec des lunettes de bisounours mais je pense chaque mot que j’écris. Si je n’avais pas été maman solo, certes j’aurais moins galéré financièrement mais j’ai beaucoup appris de la vie et sur moi et jamais je n’aurais commencé ce blog.

Il n’y a pas de situation totalement désespérée, il y a du bon et du mauvais dans toute situation.

En Chine, le mot « crise » est décrit par deux idéogrammes signifiant à la fois  « danger » et « opportunité ». Ce qui signifie qu’une crise est à double face, elle peut être l’occasion de rebondir, de refaire sa vie , de renaître ou une menace, le début d’un déclin, un risque de dépression. C’est à chacun de faire en sorte de recréer sa vie.

Ouvre les yeux à la vie, au la nature, à ce qui est beau. Pense à ceux qui t’aiment. Tes amis. Ta famille. Ceux qui t’apprécient. Ceux qui t’ont aidé(e) dans la difficulté. Profites du moment présent. La vie est belle.

Et franchement tu as un toit, de l’eau courante, de l’eau chaude, l’électricité. L’accès à internet. Ca te paraît si évident et pourtant tu fais partie de la minorité mondiale qui dispose de ce confort.

Je sais que je vivrais mieux avec un salaire supplémentaire. Beaucoup mieux. Cela dit, j’ai de la chance de vivre dans un pays libre où les femmes peuvent s’exprimer, vivre de manière indépendante et autonome.

Je le répète : la vie est belle et toi aussi. Ne l’oublie jamais.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

A propos de l'auteur

lanouvellemamansolo

La plume sérieuse, sensible ou moqueuse d'Alexandra, working maman solo de 2 enfants sur l'amour, le célibat, la parentalité, le développement personnel... Pour en savoir un peu plus sur moi, RV sur ma page "A propos" ;)

11 comments

Laissez un commentaire:


GRATUIT Mon guide spécial Parent Solo de 24 pages - Clique ici pour recevoir tout de suite ton cadeau !