Une relation sans prise de tête : ça existe vraiment ?

couple_nb

A l’ère d’une société où tout va très vite, où nous sommes débordés par un quotidien dont les heures défilent à la vitesse de l’éclair, où l’attente n’est plus acceptable (nous voulons tout tout de suite), nous cherchons l’efficacité et fuyons toute source de problème.

Nous voulons une belle relation, une rencontre qui nous procure du bien-être, du plaisir, des émotions positives mais sans prise de tête. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai lu et entendu : « je veux une relation sans prise de tête ».

Franchement vous y croyez-vous ? D’ailleurs qu’est-ce que ça signifie ? L’expression paraît simple mais elle n’est pas si claire.

Quand on dit : « je veux une relation », ça veut dire : je veux être avec une personne avec qui il y a un échange , une entente, une affinité. Dans toute relation, il y a un désir de partager quelque chose : une complicité, du plaisir, des idées, des valeurs, des hobbies communs, une amitié, des moments où l’on se sent bien et/ou de l’amour. Une relation, c’est deux personnes qui créent un lien positif. Deux personnes par définition différentes avec un passé qui a forgé leurs caractères, un environnement social et familial qui influence leurs comportement et leurs pensées, des valeurs propres. Chaque personne étant unique, il est impossible de vivre une relation où ses protagonistes penseraient exactement de la même manière, seraient d’accord sur tout. Et quand nous ne sommes pas pareils, il  y a forcément des discussions qui font apparaître les différences, des discussions qui peuvent devenir des disputes. Alors comment peut-on être en relation avec une personne sans prise de tête ? Une relation sans problèmes, ça n’est pas anormal. Dans une relation, ce qui compte, ce n’est pas le nombre de désaccords, les points de vue divergents. Ca arrive forcément, ce qui compte c’est que les deux partenaires trouvent des solutions, des compromis à ces problèmes. La communication (et le respect), c’est important. C’est bien plus constructif de résoudre ensemble un désaccord que de croire qu’une relation peut exister en évitant les problèmes. Quelle que soit la nature de la relation qu’elle soit durable ou éphémère. Deux êtres humains, à un moment ou à un autre de la relation, n’auront pas toujours les mêmes envies au même moment. Et il faudra trouver un terrain d’entente. Et même si, au départ, les deux ont les mêmes priorités par exemple une relation légère sans engagement, sans projet d’avenir, la relation peut évoluer et l’un des deux partenaires pourra changer d’objectif.

Je ne crois pas à une relation sans prise de tête, je ne crois pas à une relation où il n’y a pas de questionnements vis-à-vis de la relation. Où il n’y a que de la légèreté.  J’en connais qui se déclarent sexfriends et qui définissent des règles de fonctionnement comme: pas d’exclusivité sexuelle, pas de présentation aux amis, à la famille, pas de sms envoyés, pas de coups de fils sauf pour les rendez-vous, pas de vacances ni de we en commun, pas de petits noms comme « chérie », « ma puce », « mon amour », pas de « je t’aime », pas de baisers, pas d’activité en dehors du lit (la liste est très longue)…en fait perso, je trouve que c’est là qu’on tombe dans la prise de tête parce que les règles, il n’y a rien de plus restrictif et lourd quand on veut du naturel, du plaisir, de la spontanéïté…Ce ne sont que des règles pour contrôler l’autre ou se contrôler et c’est en complète contradiction avec l’idée d’être ensemble pour se lâcher. 

Et même quand les choses sont claires dès le départ : « je veux une relation sans prise de tête », ça n’empêche au fur et à mesure que la relation dure de se demander : « est-ce qu’il est en train de tomber amoureux de moi ? », « est-ce que je suis en train de tomber amoureuse de lui ? « , « pourquoi il me fait une crise de jalousie alors qu’il dit qu’on est pas ensemble ? « , « pourquoi il me tient la main alors qu’on est pas ensemble ? « , « pourquoi  il ou elle me traite comme un prince ou une princesse alors qu’on n’est pas censé avoir des sentiments ? », « est-ce qu’on continue ou on arrête ? ». Les questions se multiplient parce qu’il y en a un qui ne veut pas que l’autre s’attache ou un qui a peur de s’attacher et c’est là qu’on tombe dans une situation « prise de tête ». Le naturel disparaît peu à peu parce que l’un est sur ses gardes (ou les deux). Et la notion de profiter du moment présent ne s’applique plus car le cerveau se pose des questions.

J’ai le sentiment qu’une relation sans prise de tête, c’est bien plus « prise de tête » qu’une relation simple mais sans restrictions, une relation où on ne se projette pas dans l’avenir : on ne dit pas qu’on construit une relation durable ou juste temporaire, l’essentiel étant d’être soi-même. Car c’est le fait d’être naturel(le), authentique, vrai(e) dans la relation qui permet de vraiment profiter du moment présent et non pas le faut de s’auto-limiter par un contrat de règles qui inhibe plus qu’autre chose.  De plus un contrat, c’est figé alors que les personnes, elles, changent.

Et toi, comment comprends-tu l’expression « sans prise de tête » ? As-tu vécu une relation sans prise de tête où réellement tu ne t’es pas posé de questions, où il n’y a pas eu de problèmes, de disputes, d’incompréhension ?

Enregistrer

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

About the author

lanouvellemamansolo

La plume sérieuse, sensible ou moqueuse d'Alexandra, working maman solo de 2 enfants sur l'amour, le célibat, la parentalité, le développement personnel... Pour en savoir un peu plus sur moi, RV sur ma page "A propos" ;)

5 comments

Leave a comment: