Interview d’Adeline, maman solo quittée par son mari à l’annonce de sa première grossesse

Aujourd’hui je vous présente Adeline, une jeune trentenaire simple et pleine de vie. Ses réponses à cette interview transpirent le bonheur d’être mère et une sensibilité très émouvante. C’est avec beaucoup de plaisir que je vous les  publie car cette nouvelle mère célibataire  est très mature et positive. Et j’avoue que je me reconnais dans son humour et sa détermination à aller de l’avant.

Et pourtant être quittée à l’annonce d’une grossesse, c’est très douloureux. Surtout dans le cas d’Adeline qui était mariée et désirait plus que tout comme son mari faire un enfant…Que s’est-il donc passé pour qu’elle se retrouve maman solo ?

J’espère que son attitude face à sa situation inspirera d’autres mamans solo qui se sont retrouvées seules à l’annonce, pendant ou après leur grossesse.

Personnellement je ne comprendrais jamais qu’un homme puisse abandonner un enfant.  Un homme,  qui  quitte une femme  qu’il n’aime plus,  ne me choque pas …mais un enfant, la chair de sa chair,  qui a besoin d’adultes pour grandir, je crois que je ne comprendrais jamais…car pour faire un enfant (par désir ou accident), il faut être deux…Ce qui sous-entend que derrière cet enfant, il y a la responsabilité de deux personnes.

Mais je m’égare avec cet avis personnel, laissons la parole à Adeline.  

Bonjour, peux-tu te présenter ?

 

Bonjour bonjour, moi c’est Adeline, j’ai 31 ans, et je suis maman d’un petit bonhomme de 8 mois qui fait tout mon bonheur. Je suis professeur des écoles depuis 8 ans (mais avec une pause de 4 ans au milieu, durant laquelle j’ai travaillé dans les assurances, suite à un ras-le-bol du métier), revenue à l’enseignement à la naissance de mon Loulou pour moins galérer financièrement et surtout avoir plus de temps à lui accorder (aaaah, les 2 mois d’été, quel bonheur retrouvé !). J’habite dans le Gard, je suis une fille simple, et ce qui me caractérise le plus c’est, je crois, que je suis hypersensible et que ça me joue des tours. Ah, je suis aussi très idéaliste (ça aussi, ça me joue des tours !). Je crois que j’ai fait le tour…!

Depuis combien de temps es-tu maman solo ?

 

A vrai dire, depuis toujours, puisque lorsque je me suis rendue compte de ma grossesse, j’étais déjà séparée depuis 3 mois de mon mari. Quand je lui ai annoncé la grossesse (à 5 mois de grossesse, soit un peu tard, je sais, mais ma trouille de sa réaction + quelques aléas ont retardé le grand moment), il n’a pas voulu entendre parler de l’enfant à venir pour des raisons que je ne comprends pas mais qui lui sont propres (l’argent, la liberté, pouvoir m’oublier).

J’ai donc été femme enceinte solo avant d’être maman solo (donc bien rodée, la nana !).

Quelle est la cause de la séparation  ?

 

Si c’est pas ironique, çanous essayions de faire un enfant depuis plus de 2 ans. Les innombrables échecs, 2 fausses couches simultanées et les câlins programmés ayant eu raison de mes nerfs, de notre attirance réciproque et de notre complicité, je me suis retrouvée extrêmement malheureuse et le couple a explosé en vol après 3 ans de mariage. Je suis partie de la maison, laissant tout derrière moi, après un ultime câlin d’adieu… ^^

Qu’est-ce qui a changé dans ta vie depuis que tu es parent solo  ?

 

La question pour moi, c’est surtout qu’est-ce qui a changé depuis que je suis parent tout court ! 🙂

Ce qui a changé, ce que je sais aller à l’essentiel, en terme d’occupation, financier, mais aussi de relations humaines. Je sais sur qui je peux (ou pas) compter. Mes (vrais) amis et ma famille ont pris davantage de valeur à mes yeux.

Je profite du moment présent. Je relativise (tant que bébé va bien, le reste ne compte pas).

Je ne baisse plus jamais les bras, parce que je sais pour qui j’avance, maintenant, et ma vie a un sens.

Que fais-tu quand tu n’as pas le moral pour te rebooster  ?

 

Je laisse Loulou a sa grand-mère, toujours ravie de le voir, et je prends un peu de temps pour moi sans être « dérangée » : massage, bon bouquin, après-midi plage, verre avec des amis.

J’écris.

Je regarde des débilités à la télé.

Je vais voir ma maman.

Parfois, simplement, je DORS, et ça suffit pour aller mieux !

Que dirais-tu à un parent solo qui voudrait se séparer mais qui a peur de le faire ?

 

La vie est trop courte pour rester malheureux. Alors si tu es malheureux(se), bouge. Ton enfant préfèrera te voir seul(e) et heureuse qu’à 2 et tendu(e), blasé(e) et triste. Même s’il n’en parle pas, il ressent ta tristesse. La tristesse est contagieuse, tout comme la joie, à toi de décider avec laquelle des 2 tu veux le contaminer.

La tristesse se subit, la joie se construit, veux-tu continuer à subir, ou bien être acteur(rice) de ta vie ?

Comment ton fils se porte depuis la rupture  ?
Etant donné qu’il n’en a pas conscience et qu’il n’a connu que moi, pour le mieux du monde !
C’est un enfant joyeux et plein de vie. Mais je sais que quand viendra le temps des questions, il faudra que je réfléchisse en amont à mes réponses pour amoindrir le sentiment d’abandon qui ne manquera pas de l’affecter…

Quelle  est ta vision de l’amour et de la vie de couple après la séparation ?
Elle n’a pas changé en ce qui concerne l’amour. La présence de bébé me permet de faire le tri entre les égoïstes auto-centrés et ceux qui sont plus généreux, c’est un excellent radar à co***rds !
Dans l’idéal, j’aimerais trouver quelqu’un qui l’adopte (le reconnaisse pour qu’il ait un papa sur son acte de naissance, quoi) et devienne son papa de cœur à défaut de sang.
Idéaliste, je vous disais 😉 !

As-tu un message à partager avec les autres parents solos  ? Avec les papas solos ? Avec les mamans solos  ?

Courage, vous n’êtes pas seul(e) dans cette situation qui devient tristement de plus en plus courante. Ne restez pas isolé(e), prenez la vie du bon côté (tant que bébé va bien, tout va bien), continuez à prendre soin de vous en tant que femme/homme (oubliez les vêtements informes et les glaces au chocolat devant la télé), et préservez-vous des moments à vous tout(e) seul(e). Vous êtes parent, mais vous êtes aussi un(e) homme(femme) qu’il ne faut pas négliger.

Peux-tu nous donner des conseils en organisation ?

 

Aller à l’essentiel, ne pas se disperser, avoir un emploi du temps régulier qui rassure autant l’enfant que le parent.
Ne pas hésiter à se faire aider.
Ne pas culpabiliser quand on prend du temps pour souffler ou se recentrer seul(e), nous en avons BESOIN.

Veux-tu rajouter quelque chose à cette interview ?
Oui, merci beaucoup pour avoir pris le temps de me lire, le sentiment d’isolement et les vagues de désespoir que je connais pas moment s’en trouvent allégés. Je continuerai à vous lire et à apporter ma pierre à l’édifice !
Merci beaucoup Adeline d’avoir accepté de parler de ta vie, de ton fils et de véhiculer cette force de caractère et ces conseils pleins de bon sens. Tu n’en parles peut-être pas par pudeur ou pour aller de l’avant mais être quittée après tant d’essais et d’espoir pour devenir parent, c’est triste. Mais plus triste pour le papa que pour toi, je crois bien.
J’aime beaucoup ta manière franche et sincère de t’exprimer. Ta phrase : La tristesse se subit, la joie se construit est tellement simple et jolie comme toi .
D’ailleurs Adeline a commencé récemment un blog où elle parle de son quotidien de femme et de maman. Je vous invite à le lire en cliquant ici
Le nom du blog : https://mementodunemamansolo.wordpress.com/
Elle a une jolie plume et beaucoup d’anecdotes touchantes ou drôles à partager.
Et pour finir, n’hésitez pas à commenter cet interview pour l’encourager car une maman solo, même quand elle fait de son mieux pour être indépendante, a toujours besoin d’être soutenue. Surtout qu’aucune maman n’a été préparée à vivre une grossesse seule. 
Vous pouvez aussi partager votre expérience de maman solo ou poser des questions.
A très vite 🙂

Enregistrer

About the author

lanouvellemamansolo

La plume sérieuse, sensible ou moqueuse d'Alexandra, working maman solo de 2 enfants sur l'amour, le célibat, la parentalité, le développement personnel... Pour en savoir un peu plus sur moi, RV sur ma page "A propos" ;)

6 comments

Leave a comment: