Pourquoi les gens ne se battent plus pour sauver leur couple quand il y a des enfants ?

divorce-619195_960_720

C’est la question que se posent certaines personnes moralisatrices lorsqu’elles découvrent les statistiques indiquant qu’en France :  presque un couple marié sur 2 divorce et que le nombre de familles monoparentales ne cesse d’augmenter. Dans notre pays, une famille sur 5 serait monoparentale.

Ces chiffres donnent le sentiment que les couples ne sont plus solides. Certains les interprètent comme le signe d’une société décadente où le couple est vu comme un bien de consommation qui se jette sans hésiter lorsqu’il ne répond plus à ses propres besoins.

Qui ne connaît pas cette anecdote sur le couple de 65 ans qui répond à la question : « Comment vous avez fait pour rester aussi longtemps ensemble ? » par : « Nous sommes nés à une époque où lorsque quelque chose se casse on le répare, on ne le jette pas … »

Je voulais apporter mon avis sur cette question culpabilisante pour tous les parents solo accusés sans discernement d’être égoïstes et irresponsables. Derrière cette interrogation, il y a  la croyance systématique que les enfants ont besoin de leur deux parents ensemble pour grandir et devenir des adultes épanouis. Et que par conséquent, ceux qui ne respectent pas ce schéma conformiste, assurent le malheur de leurs bambins.

Je partage tout à fait cette idée que les enfants seront plus heureux avec leurs deux parents. (Ce qui ne veut pas dire qu’un seul parent est source de malheur automatiquement). L’idéal véhiculé par la société et dont nous sommes tous imprégnés est que les parents doivent habiter sous le même toit que leur progéniture leur offrant ainsi la stabilité d’un foyer. Sauf que ça c’est la théorie de la perfection et que l’erreur est humaine et que je suis très humaine …

Contrairement à ce qu’on pense, dans un couple avec enfant (ou plus) , quand l’un des partenaires pense à se séparer, il ne le fait pas sur un coup de tête à moins de vivre une situation insupportable , inacceptable comme de la violence physique ou psychologique. Je pense plutôt, que l’homme ou la femme, va chercher des solutions pour maintenir une vie de famille le plus longtemps possible pour les enfants, pour des raisons pratiques et logistiques et/ou pour préserver un confort financier. Quand un couple a mis des années à se construire, à trouver une certaine sécurité, une certaine stabilité, il ne va pas rompre du jour au lendemain. Ce que je constate à travers les couples d’amis que je connais, les discussions sur des forums internet, les mails que vous m’envoyez, les échanges avec certains collègues de travail qui ont des enfants, c’est qu’avant de se résoudre à se séparer, il y a souvent plusieurs semaines, mois voire années de réflexion. Car beaucoup ont peur de l’impact de la séparation sur les enfants et peur de perdre tout ce qu’ils ont acquis ensemble (position sociale, maison, voiture, amis communs, habitudes de vacances, niveau de vie etc etc).

Chacun cherche des solutions pour rester en couple même quand il n’y a plus d’amour. Et l’une des solutions envisagées est d’aller voir ailleurs ce qu’on a plus chez soi. Il y a des hommes et des femmes qui font ce choix de rester officiellement en couple ou mariés pour le confort financier, pour les apparences (le regard de la société compte beaucoup pour beaucoup de gens) , des raisons religieuses, pour le côté pratique et qui ne sont plus fidèles. Dans certains cas, l’un est infidèle à l’insu de l’autre et dans d’autres cas les deux se trompent d’un commun accord. C’est un choix qui explique le succès de nombreux sites de rencontres comme gleeden réservés aux personnes en couples qui cherchent des relations extra-conjugales . Il y a ceux à qui ce mode de fonctionnement convient tout à fait : la famille est maintenue et les enfants ont leur deux parents sous le même toit.

Est-ce le portrait de famille idéal pour les enfants ? Mon but n’est pas de juger car au final nous sommes tous différents et chacun cherche la solution à ses problèmes.

Il y a ceux qui ne peuvent pas accepter de vivre en cultivant l’infidélité et pour qui la cause de séparation est liée à la disparition de l’amour. Ceux-là vont souffrir de la culpabilité de l’échec du couple et de la famille standard, du regard de la société, des problèmes financiers, de conflits liés à la mise en place de la garde des enfants…et c’est ceux qu’on accuse de ne pas se battre pour rester en couple. 

De mon côté, j’ai mis 2 ans à décider de me séparer car je culpabilisais vis-à-vis des enfants. J’avais peur de leur tristesse, de leur faire du mal…Et pourtant le climat familial était tendu. Avec le recul, je me rends compte que des enfants ne peuvent pas être épanouis avec des parents qui ne s’entendent plus. Et naïvement, on croit protéger les enfants en restant en famille mais selon moi,  ce n’est pas leur faire un cadeau que leur transmettre les idées que :

  • c’est normal de rester en couple quand on ne s’aime plus, quand on ne s’entend plus et/ou quand on ne partage pas les mêmes projets d’avenir, la même vision de l’éducation
  • les parents doivent se sacrifier pour leurs enfants. Quel enfant ne s’est pas rebellé à l’âge adulte d’avoir été pris en otage d’un sacrifice qu’il n’a jamais exigé

Les enfants sont des éponges qui devinent toutes les vérités qu’on voudrait leur cacher. Ils seront tristes d’apprendre une séparation, un divorce mais je crois que la pire chose qu’un parent puisse faire à un enfant, c’est lui mentir et lui faire croire qu’il aime toujours l’autre partenaire. Un enfant n’est pas dupe et comprend vite la réalité. Il sait si les parents s’aiment, si l’un trompe l’autre.

Avant les gens restaient en couple jusqu’à ce que la mort les sépare pour plusieurs raisons mais pas forcément romantiques.

Aujourd’hui, de plus en plus de femmes sont à l’origine des séparations et des divorces. D’après le site jurifiable.com , près de 70% des femmes qui divorcent exercent une activité professionnelle. Et l’une des premières causes de divorce devant l’égoïsme du partenaire (c’est-à-dire le manque d’affection, de soutien etc.) est l’infidélité.

Autrement dit, les couples ne se battent plus pour leurs enfants quand il n’y a plus d’amour. Et je les comprends car le plus beau cadeau que des adultes puissent faire à leurs enfants, c’est leur montrer en retrouvant l’amour de nouveau que le véritable amour entre un homme et une femme existe parce qu’ainsi ils augmenteront leur chance d’être heureux en amour une fois adultes.

Néanmoins avant de se séparer définitivement, je pense que si dans le couple, il y a du mal-être mais encore de l’amour et l’envie de reconstruire, ça vaut vraiment le coup de se battre pour rester ensemble et renforcer la relation. Et là c’est un bel exemple d’amour et de capacité de rebondir offert aux enfants.

Dis-moi dans les commentaires si tu t’es posé la question en titre de cet article ? Quelle est ton expérience, ton avis sur le sujet ? Si tu es d’accord ou pas avec ce contenu…

Enregistrer

[blog_subscription_form]
About the author

lanouvellemamansolo

La plume sérieuse, sensible ou moqueuse d'Alexandra, working maman solo de 2 enfants sur l'amour, le célibat, la parentalité, le développement personnel... Pour en savoir un peu plus sur moi, RV sur ma page "A propos" ;)

21 comments

Leave a comment: