Les 13 côtés sympas et drôles à être maman solo

femme-solo

Allez, j’en ai un peu assez d’utiliser les mots courage, force, volonté, tristesse, fatigue, colère qui, qu’on le veuille ou non font partie de la vie. Ce soir, j’ai juste envie d’écrire un article plus léger et improvisé sur ce que connaît la maman solo, les situations dont elle peut profiter ou rire.

Voilà la liste en vrac de trucs rigolos et insolites à laquelle je pense :

1- Etre maman solo, c’est avoir un grand lit 2 places où on peut dormir en diagonale, avoir une grande couette pour soi toute seule. C’est dire à ses enfants « le lit de maman » au lit de notre lit. Dans mon cas, ce qui est rigolo, c’est que mes enfants ont tenté plusieurs fois de combler l’espace du lit en venant s’y cacher sous les couvertures pour espérer dormir avec moi. J’ai connu une période où en pleine nuit, ils tentaient de me rejoindre dans l’obscurité mais tenace j’ai résisté.

2- Toujours dans le thème du lit, être maman solo quand le papa a la garde le we ou les vacances scolaires, c’est avoir des grasses matinées qui ne se terminent pas à 9 heures du matin mais qui traînent jusqu’à pas d’heure. C’est une chance que beaucoup de parents en couple ne connaissent plus et me jalousent.

3- C’est aussi un moyen de ne pas être le centre du monde de nos enfants, ils font des choses en notre absence, vivent des expériences détachés de nous-mêmes ce qui évite la relation fusionnelle. Je persiste à croire qu’il n’y a pas de papa ou de maman parfaite mais que nous sommes différents et que même si on a tendance à penser que l’ex a tous les défauts du monde, il a forcément des qualités ou talents qu’il peut transmettre à ses enfants. Ca peut être tout et n’importe quoi : apprendre le foot, le vélo, la danse…Et pendant l’absence des enfants, j’en profite pour penser à moi, à ce que j’aime faire et aussi faire quelque chose pour montrer à mes enfants que j’ai pensé à eux en leur absence. Ca peut être avoir préparé un gâteau pour leur retour, acheté une petite bricole, fais un petit dessin…un petit geste qui prouve que j’ai pensé à eux même s’ils n’étaient pas là. Les miens apprécient beaucoup. Ainsi ils ne pensent pas que je les abandonne et que je suis super méga super contente d’être libérée, délivrée de m’occuper d’eux le temps de quelques heures ou journée…

4-Croire que tout papa qui s’intéresse à elle est forcément célibataire...Je sais pas si c’est de la naïveté mais pendant quelques jours, j’avais été abordée par un papa qui me portait beaucoup d’intérêt, de gentillesse et de galanterie et me faisait sourire en me disant souvent qu’il me trouvait jolie. Et je ne sais pas pourquoi mais j’ai pensé qu’il était séparé. En fait, non, je lui plaisais beaucoup mais non il est en couple. Cette situation m’a fait me dire que je préfère être à ma place de maman solo qu’à celle de sa femme…c’est triste mais c’est vrai…

5- Entendre 99 000 fois dans une journée le mot maman (et en avoir marre) avec des volumes plus ou moins élevés et à tout moment : aux toilettes, en train de manger, en train de boire, en train de faire le ménage, en train de prendre sa douche, en train de s’habiller, en train de répondre au téléphone, en train d’essayer de travailler, en train de se mettre au lit… Les expressions qui reviennent c’est : « maman comment on fait pour … » ? « maman, pourquoi (le ciel est bleu, le soleil jaune, la terre ronde etc etc) ? », « maman, tu peux m’aider… » Tiens ça me donne une idée:  promettre pleins de bonbons aux enfants s’ils ne prononcent pas le mot maman pendant une journée…

6-Maman solo, c’est arriver à une soirée seule et se faire draguer par un beau jeune homme avec le courant passe super bien et voir sa surprise quand je lui lance : »je dois te laisser, je dois retrouver mes enfants ». Et s’entendre dire très spontanément : « tu es maman ? mais tu as quel âge ? Moi en mode j’en dis le moins possible: « une petite trentaine d’année. Et toi ? ». Et lui de répondre : »24 ans »…Oups je suis mal à l’aise pour moi c’est trop jeune…Je me suis retrouvée dans une autre situation analogue où un homme me demande mon âge et où je lui demande le sien en priant intérieurement qu’il n’ait pas 28 ans mais plus..Il en avait 32 🙂 J’aurais jamais cru qu’en étant maman solo je stresserais à l’idée d’être sous le charme d’un homme qui serait plus jeune que moi

7-Maman solo,  c’est aussi se faire tester par des célibataires qui nous posent beaucoup de questions sur la manière dont on s’occupe de nos bambins…C’est plutôt flatteur parce qu’en général les hommes considèrent les mères célibataires comme des femmes responsables et solides…et s’ils posent ces questions c’est qu’ils s’intéressent à une relation plutôt durable

8- Etre mamans solos, c’est  aussi être pas mal sollicitées par les hommes pour des plans d’un soir car certains s’imaginent que nous sommes de pauvres femmes mortes de faim, de câlins et qu’ils ont toutes leurs chances avec nous…Ils ne se doutent pas qu’une femme célibataire a beaucoup plus de chances et de facilités à avoir des amants qu’eux. Ce sont les femmes qui ont inventé le concept de sex friend

9- Etre maman solo, c’est s’entendre dire assez souvent par certains voisins, collègues, parents en couples des mots gentils: « comme tu es courageuse », « tu es forte », « je me demande comment tu y arrives », « tu assures toute seule »…Ce sont des compliments, des encouragements et ça ça fait plaisir quand c’est dit avec bienveillance

10- Etre maman solo, c’est être plus facilement aidée par les gens bienveillants. Mère célibataire, t’as quand même plus d’une chance qu’une gentille personne se propose pour t’aider que quand tu es en couple. J’ai la chance d’avoir une voisine qui parfois propose de garder les enfants. Ca lui fait super plaisir de m’aider et ça me met du baume au coeur d’être aidée…Et puis elle doit aussi beaucoup apprécier mes madeleines maison au chocolat que je lui donne de temps en temps pour la remercier.

11- Etre maman solo, c’est être parmi la seule à répondre à la question du lundi matin un week-end sur deux à ses collègues : « comment s’est passé ton we » par « j’ai été danser », « j’ai été au cinéma », « j’ai picolé été au restaurant avec des amis »…C’est avoir une vie sociale plus riche que des parents qui font tout en famille et donc des sorties aux parcs, en forêt…Je me rends bien compte que certains parents, je fais référence à ceux qui ont de petits enfants, m’envient de pouvoir sortir du quotidien de maman et de faire des sorties qu’ils ne font plus

12- Etre maman solo, c’est être chez soi, dire et faire ce qu’on veut sans avoir à en discuter avec l’autre parent, avoir son accord. Ca peut être bien ou mal mais c’est une liberté. Si pendant le repas, je veux mettre de la musique, je le peux, pas besoin de me justifier, c’est moi la chef lol

13- Et pour finir, être maman solo, c’est aussi pouvoir rêver à une belle relation romantique..ou aller sur tinder sans complexes…C’est avoir l’opportunité de réveiller sa féminité.

Et toi, tu as des choses que tu as découvert en étant maman solo ? Ou papa solo ? Hésites pas à partager dans les commentaires pour en sourire, rire ou pleurer..de rire 😉

 

About the author

lanouvellemamansolo

La plume sérieuse, sensible ou moqueuse d'Alexandra, working maman solo de 2 enfants sur l'amour, le célibat, la parentalité, le développement personnel... Pour en savoir un peu plus sur moi, RV sur ma page "A propos" ;)

11comments

Leave a comment:


GRATUIT ​Mon guide spécial Parent Solo pour rebondir et s'épanouir personnellement - Clique ici ​et reçois tout de suite ton cadeau !

close

​Recevez régulièrement du contenu positif
pour réveiller le super parent solo en vous !

​Indiquez-moi votre adresse email