C’est quoi une maman solo en 2017 ?

mere-fille

Quand je tape « maman » sur un très célèbre moteur de recherche, il me renvoie une liste de sites connus comme auféminin ou elle que j’apprécie pour l’ image de femme belle, dynamique, intellectuelle et moderne qu’ils véhiculent.

Je tombe aussi sur une vidéo de Louane Eméra une  pétillante et jeune fille actuelle qui chante « Maman », un message émouvant à sa mère disparue qui lui manque.

J’ai aussi le droit à la photo du sublime mannequin Noémie Lenoir illustrée par le titre : « jeune maman épanouie pour une première parisienne ».

Je peux aussi cliquer sur des articles sur les thèmes de la grossesse, la beauté, l’éducation, les enfants, les adolescents, la maternité, la famille.

En résumé, la toile me renvoie des résultats qui dessinent une femme aux rôles et préoccupations multiples qui inspire l’amour et se préoccupe de tout ce qui touche à son bien-être et celui des siens.

Quand je tape « maman solo », c’est tout autre chose.

Je tombe sur une flopée de sites de rencontres et de bon conseils pour gérer  son quotidien. Les sites pour rencontrer l’âme soeur ne sont pas les sites les plus renommés mais des sites très spécialisés réservés aux solos. Je me sens donc comme une catégorie à part, une femme qui ne doit pas faire des rencontres virtuelles comme les autres mais dans des espaces virtuels dédiés. Comme un message qui m’ordonne : « ne vous mélangez pas aux autres, restez entre solos ». Pas très agréable car si je comprends l’intérêt de mettre en relation des parents solos, je n’aime pas qu’on décide pour moi en me proposant ce choix restreint. Est-ce que cela signifie qu’une maman solo n’a que la seule possibilité de refaire sa vie avec un papa solo ? Exit les hommes célibataires sans enfants ? J’ai mon libre arbitre pour choisir quand même avec qui je sors ! J’aurais préféré un site avec des solos et des sans enfants. (L’amour ça choisit pas sur des aspects pratiques…)

Je suis assez froissée par ce que me présente le moteur de recherche, je suis déjà vexée qu’en pianotant « maman solo », il me liste des sites de rencontres. Parce que c’est pas ce à quoi je m’attendais, ni ce que je cherchais sinon j’aurais tapé « site de rencontres ». Logique, non ?  Est-ce qu’internet ne me suggèrerait pas de retrouver l’amour ? Et là je répète, j’ai rien demandé moi sauf d’avoir une définition de l’expression « maman solo ». Je suis une maman solo curieuse alors je persiste et continue à lire ce que l’écran m’impose me propose ,  j’aime pas trop qu’on me donne des conseils surtout quand j’ai rien demandé mais allons-y. Lisons les conseils de vie pour améliorer notre quotidien. C’est cool je vais apprendre des choses.

Et là ..

On me dit que je suis une maman débordée, qui galère avec des problèmes d’argent, que je referais ma vie moins vite qu’un homme …Ok ok si tu le dis mais c’est pas parce qu’un couple sur deux divorce en région parisienne que ça freine les mariages, l’optimisme t’en fais quoi ? J’essaye de faire abstraction de ces généralisations faciles et me concentre sur ce que je dois faire pour améliorer ma vie.

Et c’est la déception. On me suggère d’être organisée. Sans blague ?

Rire jaune quand je lis que je dois « apprivoiser le réveil et ne pas me lever trop tard le matin ». J’ai le sentiment qu’on pense que je manque d’intelligence (c’est un euphémisme…). A la maison, j’ai un réveil automatique et deux réveils manuels qui crient « maman » ! J’ai jamais compris pourquoi le réveil automatique se déclenchait toujours après les deux réveils manuels mais passons…

Personne ne sait qu’une maman solo ça vit avec une horloge réglée au millimètre près dans sa tête ? On me dit que pour l’argent, il y  des aides. Tu crois que je me suis pas déjà renseignée ?!! …Voire même informée avant la séparation comme beaucoup de futures mamans solos qui anticipent leur futur (le cas fréquent de la maman qui décide de se séparer)  ? Cerise sur le gâteau, on me dit que je dois faire entrer des hommes dans ma vie.

Au final, je n’ai rien appris sur ce qu’est une maman solo. Ce que je réalise c’est qu’on me tend un miroir réducteur et pessimiste qui ne me plaît pas, un portrait de Caliméro triste, pauvre et épuisée…Je suis aussi humaine qu’une autre maman et je refuse qu’on limite solo à petit revenu, galère, épuisement et solitude.  Le pire c’est que cette situation est décrite comme sans issue, durable et c’est ce qui fait le plus de mal à toute maman qui voudrait s’en sortir.

Alors puisque je n’ai trouvé aucune réponse à la question posée, je vais te proposer la mienne :

Il y a autant de mamans solos différentes que de mamans différentes parce que chacune est unique avec son physique, son âge, son nombre d’enfants, sa ville d’habitation (citadine ou pas), sa personnalité, son milieu social, sa famille, son niveau d’étude, les séparations qu’elle a vécue.

Etre maman solo c’est difficile pour des raisons physiques, financières et aussi parce qu’on y a pas été préparées par les contes de fées. Mais notre vie ne s’arrête pas à ce statut qui est temporaire.

Pour moi, la maman solo c’est plusieurs profils, c’est aussi celui d’une femme moderne, indépendante, courageuse, organisée, active, connectée. Qui pense beaucoup à ses enfants mais ne pense pas qu’à ses enfants. Qui est idéaliste et romantique parce qu’elle a peur d’aimer mais veut aimer et être aimée. Qui préfère être seule que mal accompagnée. Qui n’a pas accepté de rester dans une relation non épanouissante ou n’a pas eu le choix. Qui séduit parce qu’elle est libre et parce qu’elle n’a plus la pression de l’horloge biologique qui fait tic tac. (En 2016, c’est l’homme célibataire de 35 ans qui l’a). Qui en garde alternée ou un week-end sur deux vit comme une célibataire sans enfants (sort, danse, chante, boit…liste non exhaustive). A des sex friends ou pas. Qui se pose des questions, se remet en question, veut faire de son mieux pour elle et ses enfants.

Qui, comme toutes les autres mamans, est imparfaite mais voudrait être parfaite (au moins pour ses enfants).

Et ce dont la maman solo a besoin c’est pas qu’on lui dise, statistiques à l’appui, que la pauvre elle va avoir du mal. C’est dont elle a besoin c’est d’être écoutée, soutenue, encouragée, valorisée. J’ai pas envie d’inspirer la pitié, ceux qui inspirent la pitié, c’est ceux qui me collent une étiquette sans aller plus loin et voir l’être humain derrière.

C’est l’une des raisons pour laquelle j’écris dans ce blog, celle de partager des sentiments, humeurs, opinions, questions et d’encourager les mamans solos (et papas aussi) en parlant de confiance en soi, de développement personnel, d’optimisme et de conneries d’anecdotes drôles aussi.

Parce qu’être maman solo c’est une expérience de vie qui peut amener vers la reconstruction d’une  femme et maman heureuse si on le décide.

La nouvelle maman solo c’est celle qui chérit la liberté, l’amour, la vie et qui progresse.

Pour finir mon slogan préféré : « Just Rise and Shine ».

Que penses-tu de cette définition ? Quelle est ta définition de maman solo ?  De papa solo ?

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

A propos de l'auteur

lanouvellemamansolo

La plume sérieuse, sensible ou moqueuse d'Alexandra, working maman solo de 2 enfants sur l'amour, le célibat, la parentalité, le développement personnel... Pour en savoir un peu plus sur moi, RV sur ma page "A propos" ;)

11 comments

Laissez un commentaire:


GRATUIT Mon guide spécial Parent Solo de 24 pages - Clique ici pour recevoir tout de suite ton cadeau !